1 milliard d’abonnés 4G dans le monde fin 2015

4GMobilitéRéseaux
2 10 Donnez votre avis

La 4G aura mis moins de 6 ans à atteindre le milliard de lignes activées. Contre plus de 10 ans pour la 3G.

L’adoption de la 4G avance à grand pas dans le monde. Le milliard d’abonnement à une ligne LTE a été franchi dans le courant du quatrième trimestre 2015, selon Ovum. Une croissance à deux chiffres qui devrait se poursuivre au cours des cinq prochaines années, avance le cabinet d’analyse. « Atteindre 1 milliard d’abonnements LTE a pris moins de 6 ans, comparé aux plus de 10 années requises avec le W-CDMA (3G, ndlr), commente, l’analyste d’Ovum Mark Neman. Cela met en évidence à quel point les vitesses de données sans fil sont devenues critiques, alors que les opérateurs continuent de déployer rapidement les réseaux 4G pour satisfaire la demande sans relâche de capacité des consommateurs. »

Si la croissance est massive, la répartition de l’utilisation du réseau 4G est inégalement répartie. Cinq pays enregistrent près des deux-tiers de toutes les lignes LTE actives sur le globe. Le premier d’entre eux, la Chine, compte pour 35% de l’ensemble des abonnements 4G fin 2015. Du fait de l’importance de sa population, la Chine constitue de fait le plus gros moteur de la croissance de la quatrième génération du réseau mobile.

Entrée des Bric dans la 4G en 2020

Sans surprise, l’Empire du Milieu est suivi par les Etats-Unis qui comptent 21% des abonnés 4G dans le monde. Suivent le Japon (9%), la Corée du Sud (4%) et le Royaume-Uni (3%). La France affiche le même niveau que l’Allemagne, le Brésil ou le Canada avec 2% des souscriptions 4G devant l’Australie (1%).

Un classement qui devrait sensiblement évoluer dans l’avenir avec l’adoption de la 4G par un nombre toujours plus large de pays. Dès 2020, l’Inde devrait ainsi compter 10% des lignes mobiles très haut débit. Soit autant que les Etats-Unis. Avec 3% des lignes, la Russie fera également son entrée dans les principaux pays utilisateurs de la 4G. A peine moins que le Japon (4%) et autant que l’Indonésie, le Brésil et l’Allemagne. Le Royaume-Uni et la Corée du Sud ne représenteront plus que 2% chacun des abonnements LTE dans le monde. La France disparaitra du Top 10 pour se fondre dans la masse de plus en plus grande des « autres pays » dont le volume global passera de 19% des lignes 4G en 2015 à 32% en 2020. La Chine conservera la tête avec plus d’un quart (28%) des 3,62 milliards d’abonnements 4G dans le monde.

Ovum 4g

85% d’abonnements haut débit en 2020

« Nous verrons les abonnements LTE doubler d’ici 2017 et tripler d’ici à 2019 alors que les smartphones deviennent moins chers et les services mobiles à large bande deviennent de plus en plus indispensables, justifie Mark Newman. La majorité des abonnés 2G d’aujourd’hui deviendront l’exception, la 3G et la 4G représenteront 85% de tous les abonnements d’ici fin 2020. »

Des perspectives assez similaires à celles avancées par Ericsson. Dans son Mobility Report de novembre 2015, l’équipementier suédois rapporte de son côté que le monde comptera plus de 9 milliards de lignes mobiles, dont 6,4 milliards attribuées aux smartphones, en 2021. Avec 7,7 milliards d’entre elles dédiées en large bande, dont 4,1 milliard en LTE. Et 150 millions en 5G.


Lire également
Smartphones 4G low cost à moins de 80 euros, l’offre s’étoffe
Plus de 20 000 sites 4G en service en France
2 milliards de connexions VoLTE en 2020

crédit photo : Ververidis Vasilis / Shutterstock.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur