La mobilité pèse sur les marges de Samsung

ComposantsMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes
Samsung Galaxy
4 4 Donnez votre avis

La situation empire pour Samsung, qui souffre de la crise économique en Asie, et de l’approche du pic de vente des smartphones.

Samsung Electronics vient de livrer les résultats de son quatrième trimestre 2015. La baisse est nettement plus marquée qu’attendu. Le chiffre d’affaires se maintient pourtant, avec 53.300 milliards de wons, soit environ 45,5 milliards de dollars (+1 % sur un an).

La pression exercée sur le marché des smartphones réduit cependant les marges du géant coréen. Le bénéfice net enregistré sur la période plonge ainsi de 39 % sur un an, à 3200 milliards de wons, soit 2,7 milliards de dollars. Les analystes tablaient sur 5100 milliards de wons de bénéfices. Autant dire que le compte n’y est pas du tout.

Smartphones, écrans et RAM en baisse

De nombreux paramètres sont en cause. Un durcissement sur le marché des smartphones, qui tirent les marges et prix vers le bas. Mais également un affaiblissement de la demande en dalles LCD, ou encore une baisse des prix des composants mémoire, sur un marché saturé. Reste les puces flash NAND et la montée des écrans OLED, tous deux en progression.

Samsung demeure malgré tout un poids lourd dans le secteur de la mobilité, avec 97 millions de téléphones mobiles vendus sur Q4 2015 (smartphones, feature phones et combinés classiques) et 9 millions de tablettes. Le renforcement de la crise économique ne devrait toutefois pas permettre à Samsung Electronics de redresser la barre sur la première moitié de l’année 2016.

À lire aussi :
Smartphones et stockage au cœur de l’activité de Samsung en 2016
Semi-conducteur : Samsung passe à la gravure 14 nm next gen
CES 2016 : Samsung livre un SSD de poche de 2 To


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur