2016, une année définitivement plate pour les smartphones

4GMobilitéOS mobilesSmartphones
0 6 Donnez votre avis

Moins de 1,45 milliard de smartphones auront été vendus en 2016 dans le monde. Microsoft plonge, iOS recule, Android progresse encore et toujours.

2016 aura finalement été une année relativement plate pour le marché des smartphones. Selon IDC, qui n’attend pas la fin des ventes de Noël pour se prononcer, moins de 1,45 milliard d’appareils auront été vendus dans le monde cette année. Soit à peine 0,6% de plus qu’en 2015. Malgré le résultat encore positif bien que proche de la panne, on reste très loin des 10,4% de progression constatés l’année dernière.

Les ventes soutenues par la 4G

Et heureusement qu’il y a eu la 4G pour sauver le marché. Toujours selon l’analyste, les smartphones LTE devraient connaitre une progression de 21,3 % pour atteindre 1,17 milliard unités contre 967 millions en 2015. Les ventes de téléphones 4G ont avant tout été soutenues par les pays en développement (Asie-Pacifique hors Japon, Amérique latine, Europe Centrale et de l’Est, Moyen Orient et Afrique). Alors qu’ils représentaient 61% des smartphones en 2015, les terminaux 4G devraient atteindre les 77% en 2016. Ils ont notamment bénéficié des baisses tarifaires sur les terminaux et les forfaits constatées dans ces régions, en Inde notamment. Le renouvellement des smartphones 4G sur les marchés matures (Europe occidentale, Amérique du Nord, Japon) est plus lente. Leur taux devrait basculer de 85% l’année dernière à 94% cette année. Un taux proche de la saturation qui ne laisse augurer rien de bon pour 2017.

Il va sans dire que, en matière d’OS, Android est le principal gagnant du marché. La part de l’offre de Google a bénéficié d’une hausse de 5,2 points avec 85% des parts. Android équipe 1,23 milliards de smartphones. Du côté d’Apple, le lancement de l’iPhone 7 n’aura pas suffit à compenser le recul de 11% d’iOS qui n’occupe plus que 14,3% du marché (avec 206,1 millions d’iPhone). Un moindre mal en regard des résultats des Windows Phone. La présence de l’OS de Microsoft s’efface (0,4% des part) après un plongeon de 79,1% qui ne partait pourtant pas de très haut (mais ça fait mal quand même). Résultat, à peine 6,1 millions de Lumia essentiellement, soutenus par le X3 de HP, ont séduit les derniers fidèles de Redmond.

Android dominera toujours plus en 2020

Et il n’est pas certain qu’un hypothétique Surface Phone attendu pour 2017 renverse la situation. Selon les projections d’IDC, la part de Windows sur le marché mobile tombera à 0,1% (pour 1 million d’unités) en 2020. Apple devrait de son côté remonter un peu la pente en volume (avec plus de 243 millions d’iPhone achetés) mais pas en présence (1,42% du marché). Encore une fois, le vrai gagnant restera Android avec plus de 1,46 milliard de smartphones vendus et 85,6% du marché. Il restera à vérifier que la stratégie de Google de proposer son propre hardware haut de gamme avec les Pixel sera la bonne pour s’installer en tant que constructeur (au risque de court-circuiter ses principaux partenaires, Samsung en premier lieu).

Au final, le marché des smartphones devrait poursuivre sa progression, à hauteur de 4,8% environ, au cours des quatre prochaines années. En 2020, IDC projette qu’il se vendra 1,7 milliard d’appareils. A cette date, le marché devrait alors connaître une vague de renouvellement avec l’arrivée de la 5G.

idc-smartphones-2016


Lire également
Sécurité : Android n’arrive toujours pas au niveau d’iOS
Apple accapare 91 % des bénéfices du marché des smartphones
Les smartphones nuisent à la productivité

Photo credit: Ron Bennetts via Visualhunt / CC BY-ND

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur