2017, dernière année en creux pour le marché des PC

MobilitéPCPortablesPoste de travailSmartphonesTablettes
0 24 Donnez votre avis

Gartner prédit une dernière baisse des ventes de PC en 2017 avant un retour à la croissance l’année suivante. Grâce aux modèles ultramobiles.

2017 pourrait s’inscrire comme la dernière année de déclin pour le marché mondial du PC. Une chute quasi continue depuis 2012 (année du lancement de Windows 8) même si certains trimestres ont bénéficié de soubresauts positifs. C’est du moins ce que prévoit Gartner. Selon le cabinet d’analystes, 266 millions de PC devraient se vendre cette année. Une baisse notable au regard des 268 millions d’unités distribuées en 2016 mais qui se rattrapera dès 2018 avec 272 millions de machines tous formats confondus. Un volume qui se poursuivra à la hausse en 2019 avec 278 millions de ventes.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’atonie du secteur. D’abord le faible attrait de Windows 8 qui n’a pas poussé les utilisateurs, grand public ou entreprise, à renouveler leur matériel depuis Windows 7. Et la gratuité, jusqu’en juillet 2016 (voire au-delà), de la mise à jour de Windows 10 pour les consommateurs sous Windows 7/8.1 n’a pas arrangé les choses. D’autant que le nouvel OS de Microsoft reste assez performant sur des configurations vieilles de plusieurs années. Ensuite, l’absence de réelles innovations technologiques dans le monde des PC et de nouveaux besoins en matière de capacité de calcul n’est pas non plus de nature à pousser la consommation. Enfin, les PC traditionnels sont, depuis bientôt une décennie, concurrencés par les smartphones et les tablettes amenés à être renouvelés plus souvent que les machines de bureau.

Les consommateurs en recherche de nouveauté

Ce sont d’ailleurs les formats taillés pour la mobilité qui va assurer le développement du secteur. Si le volume des tablettes basiques (y compris les iPad d’Apple) est appelé à se maintenir (165 millions en 2017 puis 166 en 2018 et 2019 après un recul notable de 168 millions en 2016), celui des PC ultramobiles premium (les formats deux-en-un type Microsoft Surface ou iPad Air) poursuit sa croissance vers les sommets : de 49 millions d’unités en 2016, il atteindra les 85 millions en 2019 en passant par 61 millions en 2017. De quoi compenser le recul continu des PC classiques (desktop et portables) qui passera de 219 millions de machines en 2016 à 193 millions en 2019.

« Les consommateurs ont moins de raisons d’améliorer ou d’acheter des appareils traditionnels, commente Ranjit Atwal, directeur de recherche au Gartner. Ils recherchent des expériences et des applications nouvelles dans les catégories émergentes telles que les casques [de réalité virtuelle/augmentée], les enceintes dotés d’assistants personnels virtuels et les wearables. » Le marché des dispositifs informatiques devrait s’élever à 444 millions d’unités au crépuscule de la décennie contre 436 millions en 2016 après une chute sensible à 432 millions en 2017.

Les téléphones soutenus par les pays émergents

Les téléphones mobiles, smartphones essentiellement mais aussi les appareils basiques, continueront d’être toujours plus demandés même si la courbe de croissance tend à ralentir pour atteindre 1,937 milliard d’unités dans trois ans contre 1,888 milliard l’an passé. Un secteur qui sera principalement porté par les marchés émergents, en particulier l’Asie-Pacifique. « Les utilisateurs des marchés émergents voient encore les smartphones comme leur principal dispositif informatique et les remplacent plus régulièrement que dans les marchés matures », souligne l’analyste.

gartner-predictions-pc-2018

Gartner remarque enfin que, en 2016, près de 7 milliards de PC, tablettes et smartphones ont été utilisés dans le monde. Soit à peine moins que l’équivalent de la population mondiale. Impressionnant !


Lire également
Ventes de PC : Lenovo rattrapé par HP ; Apple en chute libre
En France, les ventes de PC résistent… grâce à Windows 10
Un PC sur deux sera une tablette détachable en 2018

Crédit photo : Void Blatherer via Attribution Engine. Licensed under CC NC

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur