Les 30 DSI français les plus influents sur Twitter

DSIProjets

Ils ne comptent pas encore des milliers de followers, mais certains DSI français commencent à cultiver leur influence sur Twitter. Le classement est dominé par Pascal Viginier, d’Orange.

La DSI a souvent l’image de l’ingénieur taiseux, plus à l’aise avec les paramètres de ses baies de stockage qu’avec des prises de position publique. Une image que certains DSI s’emploient à changer. En toute logique, alors que le numérique a cessé d’être un enjeu cantonné à la DSI pour devenir celui de l’entreprise toute entière. Comme le résumait une étude de juillet 2016 menée par KPMG et le cabinet de recrutement Harvey Nash, la fonction a évolué d’un rôle purement opérationnel pour intégrer une dimension plus stratégique. Logique donc de voir 57 % des DSI siéger au conseil d’administration de leur entreprise, toujours selon cette étude.

1 600 followers pour le premier

A ce titre, voir les DSI se muer en influenceurs sur les réseaux sociaux apparaît logique. La société Brandwatch a tenté de mesurer les directeurs informatiques les plus actifs sur Twitter et livre ainsi son Top 30 des DSI français sur Twitter. « Notre score d’influence prend en compte le nombre de followers, la présence dans des listes Twitter, le nombre de retweets et de réponses de l’audience du compte. Plus les personnes avec qui un compte interagit sont influentes, meilleur est le score d’influence », détaille la société spécialiste de l’analyse des conversations sur le Web. En se basant sur sa base de données de 300 millions de comptes Twitter, Brandwatch distingue Pascal Viginier, le DSI groupe d’Orange jusqu’à tout récemment. Ce dernier ne compte toutefois que quelque 1 600 followers, preuve que les DSI ont encore une marge de progression non négligeable avant de devenir des influenceurs réellement importants sur le site de microbloging.

ViginierPascal Viginier devance Cem Carfil (qui obtient la même note d’influence), le directeur informatique de la mairie de Dammarie-Les-Lys. Le Top 5 est complété par Didier Pawlak (Groupe Pénélope), Cédric Foll (Université de Lille 3, près de 2 900 followers) et Jean-Marie Darmé (Les Sénioriales). Les grands groupes ne brillent guère dans ce classement, excepté Frédéric Gimenez (Total) ou Dominique Tessaro (Vinci Energies). Mention bien au groupe Orange, qui, en plus de la 1ère place, classe deux autres de ses dirigeants informatique entre la 20ème et la 30ème place : son DSI Europe (Fabrice Dupuy) est 25ème tandis que son DSI France (Koen Vermeulen) est 26ème.

A lire aussi :

Le plus grand risque de sécurité pour les DSI ? Les PDG !

Les 7 objectifs du DSI en charge de la transformation digitale (tribune)

Photo via VisualHunt

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur