3,2 millions de foyers ont quitté France Télécom

Régulations

On compte 14,05 millions d’abonnés à l’ADSL au 30 septembre

Le dégroupage total, qui permet de s’affranchir totalement de France Télécom, poursuit son ascension. Selon le dernier bilan de l’Arcep, le régulateur des télécoms, il rassemble au 30 septembre 3,2 millions de Français, soit 350.000 personnes de plus qu’il y a un an. C’est autant de clients en moins pour l’opérateur historique.

À cette même date, 2.675 répartiteurs étaient dégroupés par les opérateurs alternatifs, leur permettant de desservir en dégroupage près de 66% de la population.

« Soutenu d’une part par les projets de réseaux à l’initiative des collectivités locales, d’autre part par l’offre de raccordement  » Liaison Fibre Optique  » de France Télécom, le dégroupage poursuit son extension à un rythme d’environ 100 nouveaux NRA dégroupés par mois, ce qui représente de l’ordre de 200.000 ménages et entreprises nouvellement desservis par mois », observe l’Arcep.

Au total, la France compte 14,05 millions de clients ADSL avec un gain de 500.000 abonnés au troisième trimestre (+4%). Sur un an l’accroissement du parc de clients à l’ADSL est légèrement inférieur à 3 millions (+26%).

Toutes les lignes téléphoniques, métropole et DOM, sont aujourd’hui théoriquement raccordables en DSL. « Cependant, les lignes téléphoniques trop longues ne peuvent supporter de services haut débit DSL. Le taux de couverture réelle de la population en haut débit DSL se situe ainsi aux alentours de 98%, les 2% restants correspondant aux  » zones blanches  » du haut débit DSL« , ajoute le régulateur. Ces zones blanches concernent tout de même 500.000 Français…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur