4G : le gigabit/s LTE à portée de main d’Ericsson

4GMobilitéOperateursRéseaux
Vitesse, performances
2 3 Donnez votre avis

Les tests d’Ericsson réalisés sur le réseau de l’australien Telstra rapproche du standard initialement visé pour la 4G.

La 4G LTE à 1 Gbit/s telle qu’inscrite à l’origine des fondations du standard est en vue. Ericsson et l’opérateur australien Telstra viennent de réaliser la première démonstration d’une telle capacité sur un réseau mobile commercial.

Dans les faits, les deux acteurs ont atteint les 950 Mbit/s de données en réception à partir d’un test à base de protocole UDP (user datagram protocol) qui simule les applications en temps réel comme la voix et la vidéo sur Internet. Un second test s’appuyant sur le téléchargement d’un fichier depuis Speedtest.net a permis d’atteindre les 843 Mbit/s. Si le 1 Gbit/s n’est pas encore dépassé, il est à porté de main.

100 MHz de largeur de bande

Pour parvenir à cette avancée majeure, Ericsson s’est appuyé sur les 5 bandes de fréquences de 20 MHz disponibles auprès de Telstra (700 MHz, 1800 MHz, 2100 MHz et 2 x 2600 MHz) pour agréger une largeur de bande passante totale de 100 MHz et sur le terminal mobile de test Cobham TM500 d’Aeroflex. Certes, il s’agit bien de LTE « avancée » (LTE-A ou 4G+), considérée comme la « vraie » 4G à l’origine, et non pas de 4G de base (limitée à 150 Mbit/s). Mais la démonstration des deux partenaires a le mérite de montrer que la technologie est désormais quasiment prête à être déployée.

« La démonstration de capacité à 1 Gbps de bout-en-bout indique l’état avancé de ces normes et de notre capacité à les mettre rapidement en service commercial afin d’offrir une capacité accrue dans notre réseau pour répondre à la demande croissante, déclare Mike Wright, responsable réseau chez Telstra. En plus des clients grand public de Telstra, nous préparons nos réseaux pour la croissance des usages de l’entreprise, ainsi que les technologies émergentes, qui reposent sur notre capacité à fournir des solutions de haute capacité et à faible latence. » Le LTE-A à 5 porteuses s’inscrit dans ce cadre comme un pont vers la 5G qui, tel qu’annoncé aujourd’hui, ouvrira la porte des 10 Gbit/s et au-delà.


Lire également
Ericsson prend de l’avance sur le LTE-Advanced
Bouygues Telecom amorce le déploiement national de sa 4G+ boostée
Les premiers Européens à surfer en 4G++ seront… les Monégasques

crédit photo © Chungking – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur