4G : plus de 500 sites LTE déployés par SFR en novembre

4GMobilitéOperateursRéseaux
1 19 Donnez votre avis

Les efforts de SFR pour accélérer ses déploiements des sites 4G ne suffisent pas à rattraper son retard sur la concurrence. Du moins pas encore.

Le 1800 MHz a fait la course en tête des déploiements de sites 4G en France au mois de novembre. Pas pour son volume de sites global. Avec ses 8 158 points d’accès mobiles autorisés, la bande des 1800 MHz reste en retrait par rapport aux 13 610 sites de la bande des 800 MHz, et plus encore éloigné des 15 833 points de la bande 2600 MHz. Mais à travers sa progression. Le 1800 MHz a vu son nombre d’antennes LTE augmenter de 7,5%, contre 5,7% pour le 800 MHz et 2,8% pour le 2600 MHz, rapporte l’ANFR (Agence nationale des fréquences).

Une tendance rarement constatée jusqu’au mois d’octobre (+5%). Et qui s’explique principalement par l’intérêt que l’ensemble des opérateurs porte désormais à cette fréquence jusqu’alors prisée du seul Bouygues Telecom. Le nombre de sites 1800 MHz ouverts par Free est ainsi passé de 255 fin octobre à 554 fin novembre. Même saut quantique chez SFR (Numericable-SFR) qui, de 161 points de connexion il y a un mois, en compte aujourd’hui 571. Un renversement de situation alors que la filiale d’Iliad coiffait régulièrement au poteau son concurrent ces derniers temps sur l’offre 2600 MHz.

SFR dernier de la liste malgré ses efforts

Mais alors que Free a allumé 35 antennes de cette nouvelle fréquence, SFR ne peut en exploiter aucune commercialement avant le 16 mai 2016. C’est peut-être pour les mêmes raisons réglementaires qu’Orange n’investit de son côté pas dans le 1800. L’opérateur historique stationne depuis deux mois à 42 sites. Quant à Bouygues Telecom, l’opérateur précurseur du 1800 MHz, il poursuit tranquillement l’élargissement de son réseau 2G vers la 4G avec 37 nouvelles antennes dans cette fréquence. Rappelons que la bande 3 du 3GPP (l’association de standardisation des technologies mobiles) reste la plus utilisée à l’échelle mondiale sur l’infrastructure LTE. Sauf en France mais pour combien de temps encore ?

Sur l’ensemble des déploiements, notons les réels efforts de SFR qui semble donc tenir ses promesses d’investissements. En un mois, l’opérateur a ouvert 521 nouveaux sites 4G. Soit un total de 5 288 autorisés (pour 3 802 exploités). Néanmoins, le cablo-opérateur reste loin derrière les 6 908 antennes de Free (+146), dont 5 347 en service, les 7 996 points de Bouygues Telecom (+156), dont 6 858 allumés, et les 9 037 sites d’Orange, dont 8 202 en fonction. Ce dernier reste en tête de l’infrastructure 4G en France même s’il affiche le plus faible nombre de nouveaux déploiements avec « seulement » 139 sites en novembre. Son avance le lui permet encore.

Au total, le territoire (métropole et outre-mer) compte 22 703 supports 4G autorisés et 19 532 en service. Soit des progressions mensuelles de 2,1 % et 3 % respectivement.


Lire également
L’Arcep tacle les faibles investissements sur le réseau mobile de SFR
4G : SFR arrive à son tour dans la bande des 1800 MHz
Plus de 3200 terminaux compatibles 4G

crédit photo © maxime_dufour

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur