4G : SFR arrive à son tour dans la bande des 1800 MHz

4GMobilitéOperateursRéseaux
3 27 Donnez votre avis

La bande des 1800 MHz est désormais occupée par l’ensemble des opérateurs pour la 4G. Mais Orange et SFR ne pourront pas l’exploiter avant 2016.

Le déploiement du réseau 4G a repris des couleurs en octobre. Au 1er novembre, pas moins de 22 110 sites ont reçu une autorisation d’exploitation de l’ANFR (Agence nationale des fréquences) et 19 162 sont effectivement exploités (dont 176 et 146 respectivement en outre mer). Soit des augmentations respectives de 2,4% et 3% qui contraste avec les 1% constatés en septembre. Si la bande des 2600 MHz progresse de 2,1%, avec 15 406 supports autorisés, celle des 800 MHz s’élève de 4,8% avec 12 874 sites. Mais c’est, contre toute attente, la bande des 1800 MHz qui connaît la plus forte augmentation : +5% pour 7 587 points de connexion.

Un phénomène qui s’explique par l’arrivée de Numericable-SFR sur cette ressource hertzienne. Comme Orange en août dernier, SFR entend jouer des coudes sur la bande intermédiaire de la 4G. La filiale d’Altice a obtenu 161 autorisations de sites en octobre. Mais, à l’instar de son concurrent, il ne pourra pas les exploiter avant le 25 mai 2016 conformément aux autorisations de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes).

27 sites 1800 MHz en service chez Free

Orange semble prendre son temps puisque ses demandes d’autorisation se sont limitées à deux nouveaux sites en 1800 MHz sur la période pour arriver à un total de 42. Free se montre plus dynamique avec 255 sites autorisés (contre 20 le mois dernier) et déjà 27 en service (1 seul précédemment). Les abonnés ont-ils senti la différence ? Premier à obtenir une licence 4G sur la bande des 1800 MHz historiquement utilisée pour la 2G, Bouygues Telecom tient le haut du pavé avec 7 161 sites autorisés et 6 107 en services.

En volume d’antennes 4G exploitées pour opérer le réseau LTE, le classement ne change pas. Orange reste en tête (8 028 sites, +1,6%), suivi de Bouygues Telecom (6 789, +0,5%), Free (5 164, +11,1%) et Numericable-SFR (3 697, +5,41%). Si Free montre clairement depuis le début de l’année sa volonté de construire un réseau 4G étoffé (en 2600 MHz faute de licence 800 MHz), SFR semble se réveiller et mettre les moyens nécessaires à ses objectifs de couvrir 70% de la population en très haut débit mobile pour la fin de l’année. Aux dernières nouvelles, son taux de couverture s’élevait à 60% fin septembre.


Lire également
Numericable-SFR a perdu 134 antennes 4G en juin
4G : 80% de la population couverte en France début 2015
Les premiers Européens à surfer en 4G++ seront… les Monégasques

crédit photo © maxime_dufour

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur