Environ 50 000 recrutements de cadres dans l’informatique en 2017

Régulations

La fonction informatique reste la principale pourvoyeuse d’emploi pour les cadres, pesant environ 23 % des embauches.

Malgré les incertitudes électorales, 2017 s’annonce comme une année record pour l’emploi cadre, en particulier dans les fonctions informatiques. Si le constat que dresse l’Apec ne surprendra pas les observateurs du marché IT, il permet de mettre quelques chiffres sur le phénomène. Pour l’année 2017, l’Association pour l’emploi des cadres estime que l’informatique va générer jusqu’à 51 000 recrutements. Davantage que les fonctions commercial et marketing qui devront se contenter de 42 700 embauches. Au troisième rang, arrive une autre fonction embauchant de nombreux ingénieurs, et où les compétences en développement et en électronique jouent un rôle de plus en plus central : les études et la R&D (37 300 embauches).

2016 : plus d’embauches que prévu

En réalité, les modèles statistiques de l’Apec fournissent une fourchette. Pour la fonction informatique, l’Association prévoit ainsi entre 46 100 et 51 000 recrutements en 2017. Soit une croissance comprise entre 5 et 16 % par rapport à 2016, où l’Apec comptabilise 43 900 embauches. Dans tous les cas, la fonction informatique devrait dominer le commercial-marketing, autre grand pourvoyeur de l’emploi cadre. En 2015 et 2016 déjà, l’IT avait été la fonction la plus demandeuse de cadres, selon les statistiques de l’Association. Notons d’ailleurs qu’il y a un an, l’Apec avait sous-estimé l’appétit des entreprises pour les profils d’informaticiens : en février 2016, elle pronostiquait au maximum 42 300 embauches dans le secteur. Celles-ci ont été finalement dépassé ce seuil de 1 600 unités.

D’après l’Apec, ce sont l’industrie – notamment du fait de la transformation digitale qu’elle est en train de vivre – et les services qui seront les domaines les plus porteurs. Avec une croissance des embauches de respectivement 9 et 11 % au mieux. Ces deux pans de l’économie représenteront à eux seuls 85 % des embauches de cadres en 2017, loin devant la construction et la commerce.

La persistance du chômage

Au total, sur l’année, l’Apec prévoit entre 208 000 et 225 000 cadres recrutés, un niveau qui dépasserait le record de 2007. Quel que soit le chiffre définitif dans cette fourchette, ce sera aussi davantage que le niveau constaté en 2016 (204 100 cadres recrutés, 12 % de plus qu’en 2015). Pour 2018 et 2019, sur la base d’une légère accélération de la croissance, l’Association table sur une progression régulière du nombre d’embauches de cadres. Et anticipe près de 233 000 recrutements en 2019.

ApecMalgré ces années fastes pour le recrutement des cadres spécialisés en informatique, la profession continue à souffrir d’un chômage endémique. On dénombre environ 38 000 chômeurs de catégorie A dans les systèmes d’information, et même 56 000 professionnels sans emploi si on se penche sur éventail plus large de métiers IT, de la maintenance au développement.

A lire aussi :

Pour 76% des cadres, la transformation numérique est engagée

Salaires des cadres : les trois profils les plus porteurs viennent de l’IT

Les recruteurs s’arrachent ingénieurs et cadres informaticiens… mais pas tous

Crédit Photo : Rawpixel-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur