Jusqu’à 5000 postes pourraient être supprimés chez Microsoft

Editeurs de logicielsProjets

Microsoft vient de confirmer que des suppressions de postes de commerciaux avaient été décidées. De 3000 à 5000 emplois seraient concernés.

Jusqu’à 10 % des forces de vente de Microsoft pourraient faire les frais de la réorganisation de la société autour du Cloud Computing. Un chiffre annoncé par l’éditeur lui-même. 5000 des 50 000 personnes travaillant dans les équipes de vente de la firme pourraient donc être remerciées. Sans compter diverses suppressions de postes dans les départements financiers et juridiques de Microsoft.

CNBC évoque un chiffre de moins de 10 % des forces de vente. Lequel se traduirait seulement par 3000 suppressions de postes. Et de préciser que 75 % de ces licenciements toucheraient les filiales de Microsoft se trouvant à l’étranger. Combien en France ?

Encore une année de forte restructuration

« Aujourd’hui, nous prenons des mesures pour informer certains employés que leurs emplois sont à l’étude ou que leurs postes seront éliminés. Comme toutes les entreprises, nous évaluons nos activités de façon régulière. Cela peut entraîner des investissements accrus dans certains secteurs et, de temps en temps, des redéploiements dans d’autres, » a déclaré un porte-parole de la firme à CNBC.

L’année passée, Microsoft avait supprimé 7400 postes. Dont 2850 lors des traditionnelles restructurations annoncées par la firme en juillet de chaque année. L’éditeur compte à ce jour environ 121 500 salariés de par le monde. Chiffre qui devrait donc passer sous la barre des 120 000 cette année.

À lire aussi :
Microsoft prêt à supprimer des milliers de postes de commerciaux
La dernière version de test de Windows 10 se focalise sur la sécurité
Les utilisateurs de la première version de Windows 10 sont priés d’upgrader leur machine

Crédit photo : © Lightspring – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur