Support allongé pour Windows Server et SQL Server, mais facture salée

Bases de donnéesCloudData & StockageDSIEditeurs de logicielsPolitique de sécuritéProjetsSécuritéServeurs

Microsoft lance officiellement son extension de 6 ans du support de Windows Server et SQL Server. A condition de passer à l’offre Premium Assurance.

Annoncé à la fin du mois de décembre 2016, Microsoft lance officiellement son support étendu pour Windows Server et SQL Server. Les entreprises clientes de ses solutions vont pouvoir obtenir une rallonge de 6 années pour le support.

Pendant cette rallonge, les entreprises accéderont aux bulletins et mises à jour de sécurité qui sont classés « Important » et « Critique » (les deux niveaux les plus élevés dans la nomenclature Microsoft). Les premiers produits qui disposeront de cette option seront SQL Server 2008 et 2008 R2, pour lesquels le support étendu de l’éditeur se termine en juillet 2019, et Windows Server 2008 et 2008 R2 (fin du support en janvier 2020).

Cet allongement du support s’inscrit dans l’apparition d’un nouveau programme d’assistance nommé Premium Assistance. Seules les entreprises disposant du programme Software Assurance via Enterprise Agreement (EA), Enterprise Agreement Subscription (EAS) ou Enrollment for Education Solutions Server et Cloud Enrollment, peuvent y prétendre comme une option, explique Microsoft. Sur le plan tarifaire, l’éditeur entend bien forcer les entreprises à migrer vers des technologies plus récentes que de soutenir les anciennes versions de Windows Server et SQL.

Une facture salée

« Les prix de la Premium Assurance démarreront à 5 % du coût de la licence du produit et vont augmenter avec le temps (jusqu’à 12 %). Acheter ces offres avant la fin juin 2017 vous permettra d’économiser jusqu’à 60 % du coût », pouvait-on lire en décembre dernier sur un billet de blog. Concrètement, avec un Windows Server Datacenter, si le Premium Assistance est acheté avant la fin juin 2017, la licence sera de 31 dollars par licence. Mais à partir de juillet 2019, le coût de cette licence sera de 76 dollars par licence soit une augmentation de 145%. L’extension commence à partir de la date d’achat de la licence.

Pour Microsoft, « cette nouvelle offre est conçue pour offrir une certaine souplesse en permettant aux applications traditionnelles de continuer sans interruption au fur et à mesure que vous modernisez ces applications et l’infrastructure ou que vous migrez vers le Cloud ». La firme de Redmond pousse donc les entreprises à basculer vers les versions récentes de Windows Server et SQL Server, et à plus long terme vers Azure.

A lire aussi :

600 dollars par serveur : le prix en or massif du support prolongé de Windows Server 2003

Windows XP : Microsoft divise par 10 le prix de son support étendu

Photo credit: Thomas Hawk via Visualhunt.com / CC BY-NC

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur