IoT : une 96Boards sur base Freescale i.MX 7

ComposantsPoste de travail
iMX7
3 1 Donnez votre avis

Freescale dédie sa nouvelle gamme de processeurs i.MX 7 aux objets connectés. Arrow Electronics la décline au format 96Boards.

Arrow Electronics présente aujourd’hui une 96Boards s’appuyant sur le processeur i.MX 7 de Freescale. Prix et date de disponibilité ne sont pas encore connus. Il faudra toutefois sûrement attendre la fin de l’année pour pouvoir mettre la main sur cette carte mère.

Le format 96Boards soutenu par Linaro sort renforcé de cette annonce. Il s’impose en effet comme le facteur de forme de référence pour les nouvelles puces ARM. Rappelons que les 96Boards proposent toutes la même taille et le même jeu de ports d’entrées/sorties. Boîtiers et cartes d’extension sont donc communs à l’ensemble de ces offres.

Pour l’Internet des Objets

L’i.MX 7 de Freescale est une évolution de la gamme i.MX 6. Toutefois, cette évolution ne se fait pas vers plus de puissance, le nouveau venu s’appuyant sur des cœurs Cortex-A7, sensiblement moins performants à fréquence égale que les Cortex-A9 utilisés précédemment. L’avancée se situe sur le front de la consommation énergétique. Freescale promet 15,7 DMIPS/mW et une consommation au repos pouvant descendre jusqu’à 250 µW.

toute l’astuce est ici d’allier un (i.MX 7Solo) ou deux (i.MX 7Dual) cœurs Cortex-A7 à 1 GHz et un cœur Cortex-M4 cadencé à 288 MHz. C’est ce cœur qui permet d’abaisser la consommation électrique au repos. L’i.MX 7 vise ainsi les dispositifs fonctionnant sur batterie, par exemple dans le secteur de l’Internet des Objets.

À lire aussi :
Exclusif : AMD s’apprête à livrer une carte mère ARM low cost !
96Boards se rapproche des Arduino et Raspberry Pi
Quiz – L’informatique britannique, du BBC Micro au Raspberry Pi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur