Acer installe Windows 10 sur ses Chromebook sous ARM

ChromebookComposantsMobilitéOSPCPortablesPoste de travail
Windows 10
1 3 1 commentaire

Sur son Chromebook AR 13, Acer troque Chrome OS contre Windows 10 Home. Une première sous environnement ARM.

Les PC sous architecture ARM équipés de Windows 10 pourraient arriver plus tôt qu’on ne pouvait s’y attendre. Chez Acer, notamment. Sur son site, le constructeur taïwanais propose le Chromebook R 13 modèle CB5-312T-K6TF, un ordinateur portable de 13,3 pouces équipé d’un Metiatek M8173C. Ce processeur quadri cœur 64 bits cadencé à 2,10 GHz embarque deux cœurs ARM Cortex-A72 et deux coeurs ARM Cortex-A53 épaulés de 4 Go de RAM et de 32 Go de stockage Flash. Le tout pour moins de 400 dollars.

Une configuration habituellement réservée au système Chrome OS de Google qui invite l’utilisateur à exploiter ses applications et données à travers des services Cloud. Or, aussi surprenant cela soit-il, la fiche descriptive de la solution indique que le PC est équipé de Windows 10 Home. Il ne s’agit visiblement pas d’une erreur alors que les deux précédents modèles (CB5-312T-K8Z9 et CB5-312T-K0YQ) proposés depuis septembre dernier sont bien alimentés par Chrome OS. On notera néanmoins que les photos présentées sur la page consacrée au modèle du Chromebook R 13 sous Windows 10 présentent une machine interfacée sous Chrome OS.

2017 l’année de Windows 10 sous ARM ?

Si récemment Microsoft a validé avec Qualcomm le bon fonctionnement de Windows 10 sur un Snapdragon 820 sous ARM, ni l’éditeur, ni le fournisseur de composants n’ont annoncé l’arrivée imminente d’un PC Windows 10 sous l’architecture alternative au x86 d’Intel. Qui plus est, Redmond semblait vouloir contenir l’usage de la technologie ARM aux seuls smartphones et tablettes pour permettre aux terminaux mobile de bénéficier des mêmes fonctionnalités et applications que l’environnement desktop, notamment en exploitant le mode Continuum (où, branché sur une base reliée à un écran et un clavier, le smartphone sert de PC). Une configuration qui pourrait se révéler au grand jour avec les Surface Phone attendus en 2017. Une stratégie qui s’inscrit également comme un moyen de ménager les relations historiques que Microsoft entretient avec Intel.

Mais il semble que Acer et Mediatek aient décidé de franchir le pas en proposant dès aujourd’hui un PC Windows 10 sous environnement ARM. Et de profiter des coûts plus économiques des puces ARM que celles d’Intel pour proposer une machine à un prix d’entrée de gamme. Certes, il restera à vérifier que la configuration de l’offre matérielle correspond aux besoins réels de Windows 10 en matière de performances (et, dans ce cadre, le support du microSD ne sera pas de trop pour étendre la capacité de stockage). Il n’en reste pas moins que d’autres constructeurs pourraient rapidement suivre la voie ouverte par Acer. L’année 2017 consacrera-t-elle enfin le basculement de Windows 10 sous environnement ARM ?


Lire également
Microsoft ouvre la voie à Windows 10 sur des PC avec des puces ARM
Microsoft doterait Windows 10 Redstone 3 d’un émulateur x86 pour ARM
La longue marche de Microsoft pour imposer Windows 10 au marché


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur