Actility et Inmarsat déploient l’IoT aux quatre coins du monde

M2MMobilitéRéseaux

Actility et Inmarsat présentent trois applications IoT qui appuient la remontée des données sur le réseau mondial de l’opérateur de satellites.

Il y a un an, le 19 février 2016 précisément, Actility et Inmarsat signaient un accord de partenariat pour développer une solution afin de connecter et exploiter des objets n’importe où sur la planète. L’idée était de combiner le réseau stratosphérique de l’opérateur de satellites aux solutions dédiées à l’Internet des objets (IoT) du français Actility. Ce dernier a développé la plate-forme ThingPark de gestion de bout-en-bout des objets connectés sur des réseaux LPWA (longue portée et basse consommation). L’entreprise originaire de Lannion est également membre fondatrice de la Lora Alliance qui développe le protocole LPWAN éponyme. Une organisation qu’a également rejointe Inmarsat.

Un partenariat qui se concrétise aujourd’hui à travers l’annonce de trois premières applications IoT verticales aujourd’hui exploitées : Asset Tracking, Agribusiness et Oil & Gas. La première permet à un ranch australien de surveiller à distance le bétail avec un système d’alerte si un animal sort d’un périmètre donné. Agribusiness permet de vérifier à distance le niveau des réservoirs d’eau et mesurer le taux moisissure aux pieds des palmiers d’une palmeraie en Malaisie. Oil & Gas entend palier les trous de couverture mobile pour surveiller les plates-formes pétrolières et les risques de fuites sur les pipelines. Aucun cas d’usage n’est cependant cité pour cette offre dans le communiqué d’Actility.

« Ces trois premières applications sont révélatrices du marché industriel de l’IOT en général : les entreprises n’ont pas besoin d’une solution IoT sur l’étagère pour l’agrobusiness ou le tracking; elle ont besoin de solutions spécifiques pour un problème spécifique, estime Paul Gudonis, président d’Inmarsat Enterprise. Grâce à notre collaboration avec Actility, nous disposons des briques de base pour adapter les solutions à chaque opportunité, où qu’elle se trouve dans le monde. »

Une offre mondiale complémentaire

L’association de ThingPark d’Actility et du réseau LoraWan d’Inmarsat permet en effet aux intégrateurs, et à leurs clients utilisateurs, de connecter l’ensemble de leurs actifs sur une seule plate-forme en passant par un opérateur unique. Les données captées au sol sont remontées par le backbone satellitaire jusqu’au Cloud où elles sont traitées sous forme de résultats exploitables par les clients. Une capacité de connectivité mondiale dont se réjouit Mike Mulica, le CEO d’Actility. « Actility a travaillé sur de nombreux déploiements du réseau LPWA à l’échelle nationale, mais ça c’est beaucoup plus important : nous sommes absolument enthousiastes à l’idée de faire partie du premier véritable réseau IoT mondial en partenariat avec Inmarsat. »

Cette solution IoT par satellite fournit une nouvelle envergure au protocole Lora et lui confère ainsi une certaine avance sur l’adoption du NB-IoT, le protocole pour objets connectés réservé aux réseaux mobiles LTE (4G). L’offre satellitaire fournit ainsi un backbone mondial là où des opérateurs comme Sigfox ou Ingenu entendent déployer leur infrastructure IoT à l’échelle internationale tandis que d’autres, comme Objenious (Bouygues Telecom) vont s’appuyer sur des partenaires dans le cadre d’accord de roaming. Actility et Inmarsat peuvent ainsi dès aujourd’hui capter les marchés où ni les opérateurs de réseaux mobiles, ni les opérateurs IoT ne disposent d’infrastructures. Une offre complémentaire, donc.


Lire également
IoT : le français Actility s’attaque au marché chinois avec Foxconn
Internet des objets : Actility lève 22 millions d’euros
IoT : Objenious part à la conquête de l’international

Credit photo : NOAA Photo Library via VisualHunt.com / CC BY

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur