Adieu VBlock, longue vie à VxBlock

CloudData & StockageDatacentersDSIGestion des réseauxProjetsRéseauxServeursStockage

Chad Sakac, patron de VCE, a entériné la disparition des offres de convergence VBlock au profit de la solution VxBlock.

Le portefeuille d’infrastructures convergentes de Dell EMC change. Le VBlock, doté d’un commutateur Nexus 1000v de Cisco disparaît, au profit des VxBlocks, dont le réseau est piloté par logiciel.

C’est le patron de VCE, Chad Sakac qui l’annonce sur un blog avec pour titre : « Faire du 2 en 1 : choisir la simplification vBlock/VxBlock ». Dans son préambule et dans son style bien à lui, il considère que les choses ont changé depuis le rachat d’EMC par Dell : l’arrivée de l’hyper-convergence (Vxrack, Vxrail, XC), le besoins pour les clients d’avoir une meilleure visibilité sur les produits de convergence. Il a donc décidé de prendre ses responsabilités et de rationaliser la gamme de solutions de convergence  (intégrant les 3 briques : serveur, stockage et réseau) en ne gardant que l’offre VxBlock.

Cette dernière a été présentée en mars 2015 en complément de l’offre VBlock très orientée Cisco. Pour se distinguer de son honorable cousin, VxBlock laisse les clients choisir la solution de SDN intégrée, soit NSX de VMware, soit ACI (Application Centric Infrastructure) son équivalent chez Cisco. Un pilotage logiciel qui donne plus de flexibilité aux équipes IT pour le déploiement.

90% des clients utilisent déjà des VxBlocks

Dans son plaidoyer, Chad Sakac explique qu’aujourd’hui, « 90% des clients de Dell EMC ont choisi VxBlock plutôt que VBlock. Les clients veulent déployer rapidement le SDN ou en avoir la possibilité dans un proche avenir ». En conséquence, le dirigeant indique, « à partir du 1er juillet, nous vendrons seulement des systèmes VxBlocks  dans notre portefeuille d’infrastructures convergées ».

La maison mère Dell EMC a quand même ajouté quelques éléments complémentaires. « Nous continuerons à vendre des extensions VBlock (ajout de disque par exemple) et le support de programme comme les Converged Technology Extensions, jusqu’au 30 juin 2020. Les correctifs de services et de sécurité sont assurés jusqu’au 30 juin 2022. »

En lançant les VBlocks en 2009 via son entreprise commune, VCE, a amorcé la tendance de la convergence au sein des datacenters. Cette intégration poussée entre les serveurs UCS et les switchs de Cisco, le stockage d’EMC et la couche de virtualisation de VMware a tracé la voie. L’aventure a parfois été semée de conflits comme le rachat de Nicira, spécialiste du SDN par VMware alors que Cisco lorgnait fortement sur la start-up. Un épisode qui a probablement accéléré la sortie capitalistique de Cisco dans VCE.

Maintenant que la disparition du VBlock est actée, quid des relations entre VCE et Cisco ? Chad Sakac se veut rassurant, tout comme Tim Rod, directeur des ventes du Business Development de Cisco qui explique que le partenariat est toujours actif sur Vscale, l’architecture capable de gérer plusieurs VBlock ou VxBlock. L’aventure commune n’est donc pas terminée.

A lire aussi :

Les VBlock de VCE adoptent le stockage full flash

David Goulden, EMC : « l’alliance avec Cisco n’est pas menacée par l’accord avec Dell »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur