Logiciels

L’AMF traque les opérations de bourse illicite avec SAS

Bourse Paris
0 11 Donnez votre avis

L’AMF, le gendarme des bourses de l’Hexagone, a retenu une solution de SAS Institute pour gérer les alertes relatives à d’éventuelles fraudes sur les marchés. La prolongation d’un partenariat déjà ancien entre le régulateur et l’éditeur américain.

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) a choisi la solution Enterprise Case Management de SAS Institute pour moderniser son processus de suivi des alertes relatives à de potentiels fraudes sur les marchés.

Le contrat prolonge le partenariat qui unit l’éditeur et l’AMF depuis plus de vingt ans, l’Autorité se basant sur les solutions du spécialiste de la statistique pour le développement interne d’outils de détection des fraudes boursières. L’arrivée de Enterprise Case Management doit permettre aux analystes de l’AMF de centraliser les données collectées, de fluidifier la gestion des équipes et d’optimiser les délais de traitement.

Marchés actions puis marchés obligataires

« L’AMF a développé depuis de nombreuses années son outil de détection des manquements boursiers sur la solution SAS et l’a complété et fait évoluer au fil des évolutions des marchés, commente Alexandra Givry, directrice de la surveillance des marchés de l’AMF, dans un communiqué. Enterprise Case Management nous permettra de gérer les investigations relatives à l’ensemble des alertes générées par ce système dans une solution fonctionnelle et sécurisée. »

D’abord dédié aux marchés action, la solution sera ensuite étendu aux marchés obligataires et à la surveillance de carnets d’ordre et de scénarii complexes de manipulation de marché.

Enterprise Case Management est une solution dédiée à la rationalisation et l’homogénéisation des contrôles et enquêtes dans un grand nombre de secteurs : opérations boursières, banque, assurance, secteur public, santé…


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes