De l’analytique à la modernisation de code : les opportunités en programmation

DéveloppeursProjets
crédit photo © olly – Fotolia.com

Tout un champ d’opportunités reste ouvert aux développeurs aimant sortir des sentiers battus. Que ce soit pour des workloads de nouvelle génération ou pour ceux du legacy nécessitant une modernisation.

Cette semaine, nous nous sommes penchés sur les différentes solutions de programmation par marché :

Toutefois, certains secteurs n’ont pas été abordés. Celui tout d’abord de l’analytique Big Data, du Machine Learning et du Deep Learning. Des connaissances en R (15e au classement des langages de programmation Tiobe) ou Matlab (17e) pourraient ici vous rendre de grands services. Mais aussi les langages de bas niveau (C, C++) ou de haut niveau (Java, Python) qui ne sont pas absents, loin de là, de la scène du calcul de hautes performances.

Futur ou passé ?

Autre élément à ne pas négliger, les offres de nouvelle génération. Elles se veulent mieux adaptées aux applications modernes demandant mobilité, sécurité et parallélisme. Swift est bien connu du monde Apple, où il remplace avantageusement l’Objective-C. Kotlin pourrait fort bien faire de même vis-à-vis de Java. Go (Google) et Rust (Mozilla) sont également à surveiller de près.

Enfin, certains langages de programmation considérés comme obsolètes demeurent des opportunités pour les développeurs, qui pourront négocier leur savoir-faire à des salaires plus conséquents. C’est ainsi le cas de Cobol et Fortran, utilisés dans un large ensemble d’applications en recherche de maintenance ou de modernisation. C’est aussi le cas d’Ada, un langage de programmation qui a conservé toute sa modernité.

À lire aussi :

Kotlin devient un des langages de programmation de base d’Android

Google intègre une solution de programmation low-code dans sa G Suite

Apple organise des ateliers de programmation dans ses stores américains

Crédit photo : © olly – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur