Android 6.0 franchit le cap des 10 % de parts de marché

MobilitéOS mobilesSmartphonesTablettes
3 3 Donnez votre avis

Android 6.0 progresse lentement, mais sûrement. Les smartphones Android 4.x en OpenGL ES 2.0 restent toutefois les plus communs sur le marché.

Selon les derniers relevés de Google, Android 6.0 Marshmallow vient de franchir le cap des 10 % de parts de marché (10,1 %). Mais cette mouture reste devancée par des versions plus anciennes. La génération Lollipop, qui combine les versions 5.0 et 5.1 de l’OS, occupe la première place du classement, avec 35,4 % de parts de marché. Android 4.4 KitKat prend la seconde, avec 31,6 % d’utilisateurs.

androidSi Android 5 et 6 sont bien placés, c’est Android 4 qui équipe plus de la moitié des terminaux mobiles pour peu qu’on combine ses différentes versions (les générations JellyBean et KitKat). A elles toutes, elles représentent 52,4 % des terminaux très précisément.

Un chiffre qui est peut-être même légèrement en dessous de la réalité, les statistiques de Google se basant sur les accès à son store applicatif. Or, ceux disposant de smartphones avancés équipés des dernières versions de l’OS font souvent partie d’un public plus enclin à installer des apps que ceux, très nombreux, utilisant un smartphone d’entrée de gamme comme simple remplaçant d’un téléphone mobile classique.

OpenGL ES 2.0… ou 3.0

Côté écrans, le format privilégié par 86 % des utilisateurs est le profil « normal », allant de plus de 3 pouces à moins de 5 pouces. Chose logique, le gros des troupes étant les smartphones.

La répartition des versions de l’OpenGL ES utilisées reste en faveur de la mouture 2.0 (48,6 %), qui se place devant la 3.0 (41,8 %) et la 3.1 (9,6 %). Une situation ennuyeuse pour les développeurs de jeux (par exemple) qui devront soit ronger leur frein dans l’attente de l’adoption de nouvelles technologies, soit faire une croix sur une partie des utilisateurs, soit encore assurer un double développement OpenGL ES 2.0 et 3.0.

À lire aussi :

Motorola pourrait relancer la gamme Razr… sous Android ?
Android en approche sur le Raspberry Pi 3
Un Android desktop dans une clé USB

Crédit photo : © Asif Islam – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur