Android Auto s’adapte aux smartphones et à tous les véhicules

AppsMobilitéOS mobiles
2 2 Donnez votre avis

La version embarquée de l’OS mobile s’invite dans toutes les voitures. Android Auto est maintenant disponible sur smartphone.

Google démocratise Android Auto en rendant l’interface et les fonctions disponibles pour tous les véhicules. On change de paradigme. Désormais, il s’agit de l’affranchir du hardware (auto-radio compatible, tablette d’origine voire intégration directe dans le tableau de bord) de la voiture afin de proposer l’expérience Android Auto à tous.

Dans cette optique, la firme de Mountain View annonce qu’il est désormais possible d’afficher Android Auto sur l’écran de son smartphone, pourvu qu’il évolue sous Android 5.0 Lollipop au minimum.

Initialement, la mouture Android pour le secteur de l’automobile offrait une vaste palette de fonctionnalités, relevant de l’info-divertissement et de la navigation. Jusqu’à présent, l’affichage était déporté sur un écran dédié d’une tablette ou d’un auto-radio.

Cette nouvelle fonctionnalité majeure d’Android Auto est disponible après une mise à jour de l’application. Sur l’écran de son smartphone, on retrouve alors un affichage plus gros des applications et des informations.

Pas encore de commandes vocales, ni de Waze

Google en a profité pour simplifier encore un peu plus l’interface. Avec un nombre limité de notifications et la lecture des messages, la sécurité est de mise.

En revanche, il n’y a pas encore le support des commandes vocales suite à un « OK Google », même si Google précise, dans son billet de blog, qu’il est prévu dans les prochaines semaines.

Autre absence regrettable : celle de Waze (propriété de Google), du nom de l’application mobile dédiée à la navigation par GPS dotée d’une composante collaborative entre les utilisateurs.

Annoncé en juin 2014 à l’occasion de la conférence Google I/O, Android Auto avait été lancé en mars 2015.

A ce jour, selon Google, plus de 200 modèles de véhicules de plus de 50 marques supportent d’ores et déjà Android Auto. Mais, la route vers une adoption massive semblait sinueuse. La démarche de Google devrait donner un nouveau souffle à cette mouture auto dérivée d’Android.

Doubler CarPlay

Il s’agit également de doubler CarPlay d’Apple sur le front des initiatives de nature à faire prendre la pole position à son OS voiture et, par voie de conséquence, à piloter les ventes de terminaux mobiles Android.

Reste à voir si Apple réagira en conséquence en rendant CarPlay accessible également via l’écran d’un iPhone ou bien si la firme de Cupertino continuera à privilégier les partenariats avec les constructeurs automobiles et les fabricants d’autoradios. A ce jour, il y a plus de 100 modèles de véhicules qui supportent CarPlay, peut-on ainsi lire sur le site dédié d’Apple.

Le déploiement de la mise à jour d’Android Auto concerne 30 pays, dont la France, précise ITespresso.

En guise de cerise sur le gâteau, ceux qui disposent d’un véhicule supportant le Bluetooth bénéficieront d’un lancement automatique d’Android Auto lors de l’appairage du smartphone avec le dispositif Bluetooth.

A lire aussi :

Android, le maître du monde des mobiles

La faille Rowhammer assomme les smartphones Android
 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur