Smartphones : Android poursuit sa conquête du monde

MobilitéSmartphones
9 14 Donnez votre avis

En un an, Android a significativement gagné des points sur les marchés américains, européens et chinois. Aux dépens de l’iPhone dans la plupart des régions.

Pour la première fois depuis octobre 2014, la part d’iOS en Chine n’a pas progressé sur la période allant de décembre 2015 à février 2016, rapporte Kantar Worldpanel, cabinet spécialisé dans l’analyse consommateur. L’OS d’Apple affiche même un recul de 3,2% entre février 2016 et février 2015 dans la zone. Notamment au profit de Huawei qui s’inscrit comme le premier vendeur de smartphones local avec 24,4% du marché contre 22,2% pour iOS.

Du coup, c’est bien Android qui continue à regagner du terrain, en Chine comme dans les principales régions de la planète. Dans l’Empire du Milieu, Huawei, mais aussi Meizu et Oppo (qui capturent 6% du marché chacun), l’OS de Google a vu sa part passer de 73% à 76,4% des parts des systèmes pour mobiles en un an.

Android gagne 9 points en France

Aux États-Unis, Android a également gagné des points, 3,3 précisément, en un an pour atteindre 58,9% du marché. Principalement aux dépens de Windows (Mobile/Phone) qui recule de 2,2 points pour tomber à 2,6% fin février. L’arrivée en mars de Windows 10 Mobile pour les anciens terminaux permettra-t-elle à Microsoft de remonter la pente ? Pour sa part, Apple limite la casse avec un léger recul de 0,5 point.

C’est aussi Windows qui paie le plus lourd tribut (-4,2 points pour 5,9% des parts) face à la montée en puissance d’Android dans l’Europe des 5 (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie). Si iOS freine des quatre fers (-1,8 point), les ventes d’iPhone et iPad le font désormais tomber sous la barre des 20% (à 19,1% précisément). De son côté, si Android s’impose sans réserve à hauteur de 74,3% du marché européen (+6,7 points en un an), c’est en ordre dispersé selon les pays. L’Italie lui a déroulé le tapis rouge (+12,1% pour 78,4% du marché), l’Espagne le bouderait presque (+2 points mais sur un marché quasiment saturé où 1 téléphone sur 9 est une Android), l’Allemagne se montre bienveillante (+3,9 points pour 76,6%) et la Grande Bretagne se tient en réserve (+2,3 points pour 55,5%) et préserve iOS (-0,1 point à 37,8%). En France, les smartphones Android ont profité de la période de Noël pour gagner 9,1 points en un an et se hisser à près de 72% du marché. Mais l’hexagone reste le 4e marché d’Europe pour Android, juste devant ses voisins britanniques.

L’iPhone SE pour sauver Apple

La situation pourrait néanmoins s’inverser dans les prochains mois. Avec le récent lancement de son iPhone SE, Apple pourrait regagner du poil de la bête. Notamment aux États-Unis où la dépense moyenne par smartphone Android s’élève à 352 dollars. Du coup, les 399 dollars de l’iPhone SE se montrent presque attractifs à ceux qui ne peuvent pas investir plus de 600 dollars dans les modèles haut de gamme de la marque à la pomme. La Chine pourrait suivre la même logique. « Un nombre important d’acheteurs potentiels, en particulier en Chine, ne sont pas en mesure de payer le prix élevé d’un iPhone phare mais peuvent voir dans l’iPhone SE l’opportunité de faire leurs premiers pas dans l’écosystème Apple », commente Lauren Guenveur, analyste du marché mobile pour Kantar. Réponse dans quelques mois.


Lire également
Apple n’est plus le premier vendeur de smartphones aux États-Unis
Ventes de smartphones : une croissance à un seul chiffre en 2016
Xiaomi, Huawei, Apple, champions des smartphones en Chine

Crédit Photo: Asif Islam-Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur