Android N adopte le projet OpenJDK

LogicielsMobilitéOpen SourceOS mobiles
11 2 Donnez votre avis

En adoptant OpenJDK, Android N devrait calmer la tempête sur le marché Java, exacerbée par le procès opposant Oracle à Google.

Google confirme que la prochaine version d’Android devrait mettre fin au différend opposant cet OS à Oracle. Le géant des bases de données reproche en effet à Android de détourner ses API Java, et tient à rappeler qu’une implémentation de Java ne peut se faire que dans les règles de l’art… édictées par Oracle.

La nouvelle version d’Android devrait s’appuyer sur les API provenant du projet OpenJDK. Ceci pourrait supprimer tout problème entre les deux sociétés.

« Dans la prochaine version d’Android, nous prévoyons de basculer des librairies Java d’Android vers une approche fondée sur OpenJDK, afin de proposer une base de code commune pour les développeurs souhaitant créer des applications et des services. Google a longtemps travaillé avec la communauté OpenJDK, et nous avons hâte de faire encore plus de contributions au projet OpenJDK dans le futur », a expliqué un porte-parole de Google à VentureBeat.

Un Android 100 % Java compliant ?

Jusqu’alors, Google avait pris quelques libertés avec les API de Java, proposant de nouveaux éléments nécessaires à l’adaptation de cette offre aux besoins des applications mobiles. Oracle n’avait guère apprécié que la firme propose un Java qui ne soit pas 100 % compatible avec les spécifications officielles.

Les évolutions apportées au projet OpenJDK permettent maintenant d’aller de l’avant dans ce domaine, avec la promesse d’un Android N plus irréprochable en matière de propriété intellectuelle, mais aussi plus proche de Java.

À lire aussi :
Java SE 9 sera livré le 23 mars 2017
Stop aux toolbars installées avec Java !
Oracle accusé par la FTC de tromperie sur la sécurité de Java SE

Crédit photo : © Twin Design – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur