Android Things de Google oublie le Raspberry Pi Zero W

ComposantsOSPCPoste de travail

Android Things de Google ne fonctionne pas sur Raspberry Pi Zero W. Mauvaise nouvelle pour le développement de l’IoT.

Un problème de support et le monde de l’IoT vacille. En lançant il y a quelques semaines la version sans-fil  (wireless) de son Pi Zero W coûtant 10 euros, la Fondation Raspberry  Pi apportait un produit supplémentaire à l’écosystème de l’Internet des objets.

Oui mais voilà, le Pi Zero W ne verra pas le système d’exploitation de Google dédié à l’IoT. En effet, Android Things ne fonctionne pas sur le dernier pico-ordinateur du constructeur anglais. La carte comprend un processeur BCM2835 monocœur à 1 GHz basé sur l’architecture ARMv6. Problème Android Things ne prend pas en charge ARMv6, il fonctionne sur des chipsets spécifiques.

Cette absence de support n’inquiète pas Eben Upton, fondateur de la Fondation Raspberry Pi. « Nous espérons qu’avec le temps, Google va ressusciter le support d’ARMv6 dans Android pour fonctionner sur le Pi Zero W », explique-t-il à nos confrères de Computerworld.  Et de vanter les mérites des atouts de la puce BCM2835, faible consommation d’énergie et réduction du facteur de forme. Des gains par rapport aux puces Broadcom, plus perfomantes et présentes sur le Raspberry Pi 3.

Inquiétude de la communauté mais Google assume

Du côté de Google, le choix est assumé même si la communauté considère que c’est problématique. Dave Smith, modérateur du blog de Google+ pour les développeurs IoT, explique : « C’est un peu un problème pour Android, car la plateforme ne supporte par cette architecture, ARMv6. » Il constate que la configuration matérielle comme les 512 Mo de mémoire du Pi Zero W est bonne pour Android Things, mais seule la puce bloque.

Android Things est actuellement en version beta et s’adresse aux cartes Intel et le Raspberry Pi 3. Les évolutions sur d’autres prises en charge arriveront avec le développement des usages IoT. Sur ARMv6, Google parie sur un remplacement de cette architecture datant de 15 ans par des architectures plus récentes comme l’ARMv8 64 bits.

Une politique qui n’empêche pas les Raspberry Pi de connaître le succès. La Fondation a indiqué que 12,5 millions d’unités ont été vendues depuis 5 ans.

A lire aussi :

IA sur Raspberry Pi, Google y travaille

Avec Bitscope, les Raspberry Pi se muent en serveur, routeur ou cluster


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur