Antipub : AdBlock Plus revoit ses règles, mais oublie l’essentiel

Editeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets
6 3 5 commentaires

Laisser passer les publicités les moins visibles, c’est bien. Mais quid de celles espionnant les habitudes de surf des internautes ?

AdBlock Plus, l’un des plus célèbres systèmes de retrait des publicités des pages web du marché, revoit ses règles concernant les publicités dites ‘acceptables’. De nouvelles règles plus simples à plus comprendre, qui sont résumées sur cette page web.

Sont acceptées les publicités bien identifiées et ne prenant pas trop de place. Interdit par exemple de placer une publicité au cœur du texte. Toutefois, pour peu que la page soit suffisamment longue, placer des publicités en haut, en bas et sur le côté reste permis. Point positif, les annonces les plus intrusives (vidéos se lançant dès le chargement de la page, fenêtres en overlay, etc.) sont interdites.

Payer… et faire ce que l’on veut

Bien évidemment, si toute société ou site web est en droit se voir ses publicités passer outre le filtrage d’AdBlock Plus, les grands groupes doivent passer à la caisse, à hauteur de 30 % des revenus qui seront générés par le fait de voir les publicités s’afficher. Une manne pour AdBlock Plus.

Pire, Eyeo GmbH, l’éditeur d’AdBlock Plus, passe entièrement sous silence le problème de la collecte des données de navigation. Ses règles concernant les publicités acceptables ne sont liées qu’à des critères visuels. Peu importe qu’un outil de tracking soit présent dans la publicité, ou que cette dernière fasse la promotion de logiciels peu recommandables, comme de faux antivirus.

L’Electronic Frontier Foundation a sur ce point pris le contre-pied d’Ablock Plus, en permettant l’affichage de publicités, à la seule condition que des systèmes de tracking n’y soient pas intégrés. Voir à ce propos précédent notre article « L’EFF veut refonder le do-not-track, pour sauver la publicité en ligne ».

À lire aussi :
Adblock Plus a-t-il vendu son âme à Google, Microsoft et Amazon ?
Adblock Plus, Pinterest et Reddit, premières extensions d’Edge
La publicité alourdit le trafic web d’un tiers

Crédit photo : © Scanrail – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur