Les recrutements de cadres IT devraient bondir en 2016

DSIEditeurs de logicielsProjetsRégulationsSSII
4 50 2 commentaires

Les recrutements de cadres dans les activités informatiques ont fortement progressé en 2015. Et le dynamisme du marché se confirme en ce début d’année 2016, selon l’Apec.

Amorcée en 2015, la reprise des recrutements de cadres en France devrait se confirmer en 2016, selon l’enquête de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) réalisée auprès de 11 000 entreprises du secteur privé. Et les activités informatiques contribuent largement à la dynamique des services, un secteur qui constitue une « véritable locomotive du marché de l’emploi cadre ».

Tous secteurs confondus, entre 182 000 et 200 000 cadres devraient être recrutés en 2016, soit une médiane à près de 195 000 (+7 % d’augmentation par rapport à 2015). L’informatique recruterait le plus grand nombre de cadres : jusqu’à 42 300 embauches en 2016 (contre 34 800 environ en 2015, soit une hausse de 8 % en un an). Elle devancerait ainsi d’autres fonctions en croissance, le commercial et les études recherche et développement, affichant respectivement jusqu’à 37 500 et 32 400 recrutements en 2016. Quatre territoires – Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Nord-Pas-de-Calais-Picardie et PACAC – totaliseraient près de 3 embauches de cadres sur 4.

Une aubaine pour les jeunes cadres

Dans l’IT, tous les informaticiens ne profitent pas de la relance. Le chômage est encore élevé dans la profession et les recrutements sont essentiellement axés sur les jeunes diplômés et les cadres ayant de 1 à 10 ans d’expérience (profils les plus courtisés des recruteurs). Une tendance qui se vérifie sur l’ensemble du marché où « les cadres les plus expérimentés ne profiteraient toujours pas en 2016 de la dynamique à l’œuvre sur le marché », explique l’organisation. Malgré tout, l’optimisme prévaut.

Pour Jean-Marie Marx, directeur général de l’Apec, « la dynamique à l’œuvre depuis 2015 [sur le marché de l’emploi cadre] concerne quasiment tous les secteurs de l’économie ». L’informatique, l’ingénierie et la R&D sont des domaines porteurs, de même que les activités juridiques et comptables. Et le nombre de recrutements de cadres en France devrait continuer à croître en 2017 et en 2018, « sous le triple effet d’une croissance progressive, de la reprise de l’investissement productif et de départs à la retraite plus importants », le marché renouant ainsi avec les volumes d’embauches d’avant la crise de 2008-2009.

Lire aussi :

Les niveaux de salaires explosent dans l’IT… aux États-Unis
8 millions de spécialistes IT dans l’UE, trop peu d’expertes

crédit photo © Pressmaster / shutterstock.comk

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur