App Cloud centralise l’expertise de Salesforce pour les développeurs

CloudDéveloppeursDSIPAASProjets
1 1 Donnez votre avis

Salesforce a la volonté de créer un hub, baptisé App Cloud, à destination des développeurs. Un guichet unique combinant les différentes technologies et service de l’éditeur.

Salesforce n’aura pas attendu sa convention annuelle – qui se tiendra la semaine prochaine – pour lever le voile sur App Cloud. L’éditeur américain se donne jusqu’à début 2016 pour poser les principales briques de ce PaaS voué à constituer un guichet centralisé à destination des développeurs.

Ces derniers, dénombrés à 2,3 millions dans la communauté, pourront notamment accéder, à partir du mois d’octobre, à un « environnement d’apprentissage interactif ». Baptisé Trailhead, il regroupera guides, modules et fragments de code permettant d’explorer les possibilités offertes par les outils de développement Salesforce.

La feuille de route fait état d’une implémentation finalisée au 1er trimestre 2016 pour Heroku, qui passera par la même occasion en version Enterprise. Il assurera notamment la connexion des outils Salesforce avec les systèmes hérités ; mais aussi la configuration de réseaux privés pour l’exécution des applications… et l’identification unique via le protocole SSO (Single Sign-On). On pourra également choisir une région géographique pour le stockage des données : Irlande, Allemagne, Japon, Singapour, Australie ou États-Unis (Oregon, Virginie).

Une plateforme aux multiples connexions

Connecté à la place de marché App Exchange, App Cloud utilisera l’interface Lightning, dont les composantes App Builder (automatisation des tâches), Components (exploitation de modules préchargés dans Salesforce ou conçus par des partenaires)  et Experience (création d’apps multi-devices) seront intégrées dès le mois prochain, pour une disponibilité générale début 2016, précise ITespresso.

Les applications développées et gérées sur App Cloud seront connectées aux données Salesforce pour améliorer l’expérience des clients, des partenaires et des salariés (pour une utilisation en interne). Le principe d’automatisation s’appliquera aussi bien à l’IT (contrôle qualité, gestion des licences) qu’au marketing (événements, campagnes publicitaires).

A lire aussi :

Tesla, Salesforce, ARM ou Iliad entreprises innovantes selon Forbes
Salesforce étoffe sa R&D et s’empare de Kerensen Consulting
 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur