Appels vidéo : Google s’attaque à Skype avec Duo

AppsCollaborationLogicielsMobilité
5 7 Donnez votre avis

Avec Duo, une application pour Android et iOS, Google entend simplifier les appels vidéo entre deux personnes en se servant simplement du numéro de téléphone pour les mises en relations. Et marcher ainsi sur les plates-bandes de Skype et FaceTime.

Google a profité de l’Assomption pour annoncer le lancement de Duo, une nouvelle application de communication vidéo pour smartphone. Si ce n’est pas le premier service du genre proposé par Mountain View, son éditeur met en avant sa simplicité d’usage. « Duo ôte la complexité d’un appel vidéo, assure Google dans son annonce, […] Tout ce dont vous avez besoin pour commencer est un numéro de téléphone et vous serez en mesure de joindre des connaissances présentes dans votre liste de contacts. Aucun compte séparé n’est nécessaire, vous pouvez ainsi vous inscrire en quelques étapes. »

L’idée d’utiliser le numéro de téléphone comme seul profil de compte, à la manière de WhatsApp d’ailleurs, permettra à Google de toucher le plus grand nombre de personnes. A condition qu’elles installent l’application. Duo est proposée sous Android et iOS pour l’heure. Au-delà de cette simplicité d’usage, Google assure que son application est performante. Ainsi, les flux de données s’adaptent automatiquement aux conditions de bande passante du réseau, au besoin en dégradant la résolution vidéo, pour assurer des échanges fluides et maintenir la connexion.

L’application permet aussi de basculer sans interruption un appel vidéo du Wifi au réseau mobile de l’opérateur. Pratique lorsqu’on démarre une communication chez soi ou au bureau et que l’on doit la poursuivre dans la rue ou les transports. Google ne précise néanmoins pas la bande passante minimum pour assurer le service vidéo. Et oublie de rappeler que les données mobiles seront décomptées du forfait de l’utilisateur. Attention à ne pas en abuser, donc. D’autre part, Duo s’accompagne de Knock Knock, un système qui permet à l’appelé de prévisualiser son correspondant avant d’accepter l’appel. Enfin, toutes les communications sont chiffrées de bout-en-bout. Un moyen de garantir la confidentialité d’une communication même en cas d’attaque de type Man-in-the-middle. Un modèle de chiffrement déjà appliqué par Telegram, WhatsApp, Viber et Line notamment.

En attendant la vidéo sur VoTLE

Duo viendra clairement marcher sur les plates-bandes de Microsoft Skype, d’Apple FaceTime, voire de Facebook Messenger et d’une kyrielle d’applications (WeChat, Line, Viber…) ou encore de Hangouts, la propre application de messagerie instantanée de Mountain View. Pour le moment, Google vise les utilisateurs individuels et ne cherche pas à les entreprises (même si, n’en doutons pas, les professionnels trouveront probablement l’occasion d’exploiter le service).

Autant d’applications qui, néanmoins, risqueront de voler en éclat lorsque les services de VoLTE auront été généralisés sur la plupart des réseaux mobiles et terminaux compatibles. Outre la voix IP sur réseau 4G, la VoLTE sera en mesure de proposer des services de messagerie instantanée et de vidéo communication sur ces mêmes réseaux. Il ne restera alors plus aux constructeurs qu’à implanter dans leurs appareils les applications standards comme ils le font aujourd’hui des SMS/MMS (ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Facebook ou Hangouts proposent également l’envoi de SMS). Les utilisateurs n’auront alors plus à se soucier d’installer des applications dédiées et propriétaires pour effectuer des appels vidéos. En attendant ce jour, les différents acteurs rivalisent d’ingéniosité pour rassembler le plus grand nombre d’utilisateurs autour de leurs solutions. Lancée sur le marché américain, le Duo de Google sera proposé prochainement à l’échelle mondiale.


Lire également

Google s’appuie sur la mobilité et la vidéo pour assurer sa croissance


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur