Apple doit 302 millions de dollars au patent troll VirnetX

LegislationMobilitéRégulationsSmartphonesTablettes
2 3 Donnez votre avis

Nouveau revirement pour l’affaire opposant le constructeur Apple au patent troll VirnetX. La firme de Cupertino est condamnée à verser 302 millions de dollars.

La cour fédérale du Texas vient de donner raison à VirnetX au détriment d’Apple, pour violation de brevets. La firme de Cupertino devra donc faire un chèque de 302,4 millions de dollars à la société. Du moins sur le papier, car Apple va bien entendu se pourvoir en appel.

L’affaire dure depuis maintenant un certain temps. 2010 pour être exact. Le modus operandi est toujours le même. Apple perd en première instance et gagne en appel. Et pour cause, puisque le sujet est tendancieux.

La firme à la pomme enfreint effectivement des brevets détenus par VirnetX. Toutefois, VirnetX est un patent troll : un groupe déposant des brevets en grand nombre, lesquels sont suffisamment génériques pour être appliqués à à peu près toute innovation à venir. Une société qui aurait pu sans peine breveter en son temps l’utilisation de la farine pour faire du pain, où l’alternance à l’écran d’un point blanc et d’un point noir pour simuler du gris (raté, c’était un brevet IBM…).

Le problème des patent trolls

Derrière l’affaire Apple/VirnetX se cache donc une bataille sur la liberté d’entreprendre et d’innover. Liberté d’entreprendre pour VirnetX, qui n’a aucune raison de se plier à la loi Apple, et liberté d’innover pour ceux dont les brevets sont le résultat d’une véritable action de recherche en laboratoire.

Ce procès concerne l’utilisation de brevets VirnetX dans Facetime. Un second, lié cette fois-ci aux nouvelles fonctions de sécurité de Facetime, devrait bientôt être engagé. Les brevets de VirnetX utilisés ici permettraient en principe de poursuivre toute personne sécurisant des communications sur un réseau ou mettant en place un VPN.

À lire aussi :
Un accord Apple – Deloitte pour booster l’iPhone en entreprise
iPhone 7 : Apple remplace les iPhone aphones
Project Titan : l’Apple Car est en panne


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur