Apple, première société à passer le cap des 800 milliards de dollars en Bourse

MacMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes

824,71 milliards de dollars. C’est ce que valait hier soir le titre Apple à la Bourse de New York. La firme bat ainsi tous les records.

Vendredi 5 mai, à la clôture des places financières, l’action Apple valait 148,96 dollars sur le Nasdaq. Soit une capitalisation boursière de près de 798 milliards de dollars.

Et la société californienne a démarré cette semaine sur les chapeaux de roue : 153,01 dollars, +2,72 % lundi ; 153,99 dollars, +0,64 % mardi. Ceci lui vaut aujourd’hui d’afficher une capitalisation boursière record de 824,71 milliards de dollars. C’est la première fois qu’une société américaine passe le cap des 800 milliards de dollars en Bourse.

Un double signe : celui du succès des sociétés du monde IT, secteur qui s’impose comme le nouvel or noir du 21e siècle. Mais aussi celui des écosystèmes. La firme de Cupertino n’est ni la première vendeuse de smartphones, ni la première sur le marché des PC, ni l’acteur le plus puissant sur la vente de logiciels et de biens numériques. Mais en étant un peu de tout cela, elle s’impose comme la plus grosse société IT au monde. Et avec un avantage notable sur nombre de ses concurrents directs : elle est appréciée du public.

Bonnes perspectives à un an

L’action Apple retombe légèrement dans les échanges hors séance à l’heure où nous écrivons ces lignes : -0,41 % à 153,36 dollars. La capitalisation boursière reste toutefois au-dessus des 820 milliards de dollars.

Et les objectifs de cours à un an restent bons, avec 155 dollars attendus par les analystes et une recommandation à l’achat sur le titre AAPL.

À lire aussi :
Les ventes d’iPhone en léger recul chez Apple
Fort recul pour Apple sur le marché des tablettes
Apple préparerait une réponse à Amazon Echo et Google Home


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur