Résultats Apple : baisse des ventes et première alerte depuis 13 ans

MacMobilitéPoste de travailSmartphonesTablettes
3 16 1 commentaire

Trimestre difficile pour Apple, qui doit faire face à une baisse généralisée des ventes de ses produits : iPhone, iPad et Mac.

Apple vient de livrer les résultats de son second trimestre de l’exercice décalé 2015-2016. Pour la première fois depuis 13 ans, la firme de Cupertino voit ses revenus baisser. Le chiffre d’affaires se fixe ainsi à 50,6 milliards de dollars, en recul assez net de 13 % sur un an. Le résultat net n’est guère brillant, à 10,5 milliards de dollars, soit une chute de 23 %.

Les analystes s’attendaient certes à une baisse (plusieurs rumeurs avaient annoncé un affaiblissement des ventes d’iPhone), mais rien d’aussi marqué. Le bénéfice par action se fixe pour sa part à 1,9 dollar, contre 2 dollars attendus par le marché (qui tablait également sur un CA de 52 milliards de dollars). Aussi, c’est sans surprise que l’action Apple repasse sous la barre des 100 dollars dans les échanges hors séance : 96,10 dollars, -7,9 %, à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Afin de limiter cette baisse, Apple va reverser 50 milliards de dollars complémentaires aux actionnaires. Un total de 250 milliards de dollars sera ainsi dépensé d’ici mars 2018.

Baisse générale des ventes

La cause principale de cette chute assez spectaculaire réside dans une baisse généralisée des ventes de machines Apple.

Le volume d’iPhone distribués baisse de 16 % sur un an (51,2 millions d’unités). Un phénomène qui s’explique sans peine. La première phase d’équipement en terminaux mobiles 4G est passée pour la plupart des gros utilisateurs d’Internet mobile. Le monde des smartphones va donc voir ses ventes se stabiliser.

Les ventes d’iPad sont elles aussi en baisse, de 19 % (10,3 millions d’unités). Là encore, c’est le contrecoup d’une phase d’équipement qui s’est maintenant achevée. Or, le rythme de renouvellement d’une tablette demeure assez faible : entre celui d’un smartphone et celui d’un PC classique.

Enfin – et c’est plus étonnant –, les ventes de Mac cèdent aussi du terrain, -12 % sur un an (4 millions d’unités), malgré l’arrivée de machines intéressantes, mais probablement un peu trop chères, comme le MacBook 12 pouces.

Une société solide

Malgré ces baisses impressionnantes, Apple reste une valeur sûre. La société a tout de même écoulé 51,2 millions d’iPhone sur le dernier trimestre, et est présente dans tous les pays, y compris la Chine. Les ventes d’iPhone restent d’ailleurs au-dessus des prévisions des analystes, qui tablaient sur 50,5 millions d’unités.

Autre point positif, les ventes de services approchent les 6 milliards de dollars sur le trimestre, soit une hausse de 20 % sur un an. C’est plus que le chiffre d’affaires réalisé sur les iPad (4,4 milliards de dollars) ou les Mac (5,1 milliards de dollars). Une manne pour la firme à la pomme, qui dispose d’une clientèle captive, laquelle doit passer par son App Store pour acquérir des logiciels adaptés à ses terminaux mobiles, et est poussée également à consommer du contenu proposé par Apple.

À lire aussi :
Watch : Apple veut imposer les applications natives
Apple met du Skylake dans son MacBook 12 pouces
Apple ouvre la billetterie de sa conférence WWDC 2016

Crédit photo : © Lester Balajadia – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur