Apple conserve l’historique de navigation supprimé sur iCloud

CloudData & StockageMobilitéRégulationsSécuritéSmartphonesStockageSurveillance
0 43 Donnez votre avis

Apple conservait l’historique de navigation Internet des utilisateurs sur i Cloud au-delà d’un an. Y compris les fichiers supprimés.

Même supprimé par son utilisateur, l’historique de navigation reste disponible sur iCloud. Et même au-delà d’un an. Comme a pu le constater la firme moscovite Elcomsoft spécialisée dans les recherches de preuves sur téléphones mobiles. « Notre dernière découverte concerne l’historique synchronisé de Safari, raconte Vladimir Katalov, le CEO, sur un billet de blog. Lors de la recherche de cette synchronisation, nous avons découvert que la suppression d’un enregistrement d’historique de navigation fait disparaître cet enregistrement des dispositifs synchronisés; Cependant, l’enregistrement reste disponible (mais invisible) dans iCloud. En poussant nos recherches nous avons découvert que ces enregistrements supprimés peuvent être conservés dans iCloud pendant plus d’un an. »

Elcomsoft a poursuivi son enquête et mis à jour son outil de recherche de trace Phone Breaker. Ce qui lui a permis d’extraire les enregistrements supprimés du Cloud d’Apple. L’entreprise a alors pu récupérer des informations supplémentaires sur les entrées d’historique de Safari, y compris la date exacte et l’heure à laquelle chaque enregistrement a été visité pour la dernière fois et supprimé. Autant d’informations précieuses pour des enquêteurs mais que les utilisateurs des services de Cupertino n’ont pas nécessairement envie de savoir qu’elles peuvent être disponibles à peu de frais. « Vous ne voudriez pas que votre historique de navigation devienne public, n’est-ce pas ? », interroge faussement Vladimir Katalov. Surtout s’il venait à tomber entre de mauvaises mains. D’autant que les historiques de navigation concernent tous les appareils utilisés sous un même compte. La synchronisation des données depuis les différents périphériques s’effectuant quasiment en temps réel sur iCloud.

Apple réduit à deux semaines l’historique de navigation

Si, aux yeux du dirigeant, la possibilité « de suivre les activités du suspect presque sans délai peut être précieux pour la surveillance et les enquêtes », il avoue ignorer si Apple savait précisément que les données de navigation supprimées restaient stockées au-delà d’un an. Elcomsoft s’en est enquis auprès d’Apple (avant de publier son article). Sans obtenir de réponse de la part de la firme des iPhone. Mais Apple « a commencé à purger des dossiers les plus anciens ». Désormais, l’historique des enregistrements sur iCloud sont disponibles sur deux semaines, y compris ceux supprimés, note Vladimir Katalov. Qui ajoute : « Pour ce que nous savons, ils pourraient juste avoir été déplacés vers d’autres serveurs, rendant les enregistrements supprimés inaccessibles de l’extérieur; Mais nous ne savons jamais à coup sûr. »

Ce n’est pas la première fois qu’Apple se fait remarquer pour ses pratiques sur la conservation des données des utilisateurs. En novembre dernier, Elcomsoft, déjà, avait constaté que iCloud conservait l’historique des appels passés depuis une application iPhone (FaceTime, Skype…). Y compris lorsque l’utilisateur avait désactivé la fonction de sauvegarde automatique. Apple avait justifié cette pratique pour faciliter le rappel d’un correspondant. Si c’est pour notre bien…


Lire également
iMessage : Apple peut livrer des données à la police
Windows 10 aspire vos données personnelles toutes les 5 minutes
Données personnelles : Meetic et Attractive World sanctionnés par la CNIL

crédit photo © Syda Productions – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur