Apple ouvre un datacenter en Chine, pour se conformer aux lois sur la cybersécurité

CloudData & StockageDatacentersLegislationPolitique de sécuritéRégulationsSécuritéStockage
Chine

Afin de se conformer aux nouvelles lois chinoises, Apple ouvre un datacenter sur place, en coopération avec un acteur local, Guizhou-Cloud Big Data Industry Co Ltd.

Apple va mettre en place un datacenter en Chine. Objectif : répondre aux nouvelles lois locales sur la cybersécurité (cybersurveillance ?). Lesquelles imposent de stocker et traiter les données des utilisateurs chinois sur le sol chinois.

La firme de Cupertino minimise l’impact de ces lois. Préférant insister sur les autres bénéfices de ce datacenter chinois. Lequel serait la conséquence d’un plan d’investissement de 1 milliard de dollars planifié dans la région.

« L’ajout de ce datacenter nous permettra d’améliorer la rapidité et la fiabilité de nos produits et services, tout en respectant les derniers règlements, résume un porte-parole d’Apple dans un communiqué transmis à Reuters. Ces règlements exigent que les services en nuage soient exploités par des entreprises chinoises, alors nous nous associons à GCBD pour proposer iCloud au public local. »

Un gros contrat pour le chinois GCBD

C’est donc en association avec un opérateur chinois, Guizhou-Cloud Big Data Industry Co Ltd, que ce datacenter sera mis en place.

Il fonctionnera 100 % aux énergies vertes et n’offrira aucune porte dérobée pour les autorités chinoises, assure Apple. La firme n’ayant toutefois pas la pleine gouvernance de ce site, opéré en partie par GCBD, il faudra la croire sur parole.

À lire aussi :
Apple livre les bêta 2 d’iOS 11, macOS 10.13, watchOS 4 et tvOS 11
L’iPhone 8 d’Apple aura droit à un écran bord à bord
L’iPhone d’Apple à tout juste 10 ans

Crédit photo : © kebox – Fotolia.com

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur