Apple Expo 2007, la déception: l’iPhone est absent

Régulations
0 0 Donnez votre avis

Le très attendu smartphone d’Apple, objet de toutes les attentions,
a brillé par son absence

Rendez-vous incontournable de tous les adeptes de la marque à la pomme, Apple Expo 2007 a déçu nombre de visiteurs qui se sont déplacés pour voir, enfin, l’iPhone. Las, ils sont repartis les mains vides, le smartphone a brillé… par son absence.

Il se murmure qu’Apple et Orange sont brouillés, que l’opérateur historique a brûlé la politesse à Steve Jobs en révélant avant lui qu’il distribuera l’iPhone, alors que le patron d’Apple a pris l’habitude d’annoncer lui même en personne les contrats de distribution de la marque à la pomme.

Or, on sait combien Apple entretien sa double culture, du secret et de la médiatisation de son cofondateur !

Du coup, pas d’iPhone à Apple Expo, et même Orange aurait été contraint de plier bagage au dernier moment…

Au delà des polémiques de façade, il semblerait plutôt que les deux protagonistes peinent à trouver un consensus quant au montant de la commission qu’Orange devra reverser à Apple pour bénéficier de l’exclusivité sur la vente de l’iPhone en France… (AT&T a accepté de reverser 5% !)

Que reste-t-il alors pour la grand messe française de la pomme, tandis que les annonces d’Apple ont déjà été faites à MacWorld quelques semaines plus tôt ? Essentiellement un solide écosystème entre le fabricant, ses partenaires et ses clients, qui s’affiche bruyamment et fait traditionnellement le succès de cette manifestation.

Apple a cependant apporté une attention particulière à limiter les surfaces de vente qui avaient fait d’Apple Expo ces dernières années une foire voire un bazar. Avec moins de distributeurs venus exposer et vendre leurs stocks, le salon redevient plus professionnel: des exposants qui exposent mais ne vendent quasiment plus sur place.

Bien sûr, la galaxie iPod est fortement sollicitée, avec une priorité aux stations d’accueil en tout genre, au point qu’on se demande parfois si Apple continue de vendre des ordinateurs.

On se rassure cependant rapidement rassurés par la forte présence d’éditeurs professionnels, ainsi que de fabricants d’imprimantes et surtout de systèmes de stockage externe. Apple n’échappe pas à la prolifération des données…

Deux autres tendances émergent de cette cuvée 2007. La vidéo tout d’abord, sur les applicatifs bien évidemment, mais surtout avec la floraison de périphériques de capture et de traitement. Idem pour la musique, qui semble retrouver les faveurs du public au delà de l’iPod, même si nous assistons probablement à une pointe dans les cycles de développement applicatifs.

Paradoxalement, la vedette du salon reviendra certainement à… Microsoft ! Très présent avec l’un des stands les plus importants, l’éditeur a présenté la seule réelle nouveauté pour le bureau du monde professionnel – enfin ! – Office 2008 for Mac (cf.notre article). Une annonce importante car, pour les entreprises, Office reste un point d’encrage entre deux mondes qui s’ignorent de moins en moins – Apple et Windows.

Il reste qu’en dehors des iPod, Apple Expo 2007 ne conservera pas dans les mémoires l’image d’un grand cru, mais plutôt celle d’une étape dans la consolidation d’un écosystème qui reste acquis à la pomme.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur