Mangez des pommes : l’Apple II fête ses quarante ans !

MacPCPoste de travail
Apple 2 Steve

Il y a 40 ans naissait l’un des ordinateurs grand public les plus populaires des années 1980 : l’Apple II. Une machine mythique, aujourd’hui totalement dépassée.

Apparu le 10 juin 1977, soit il y a un quarante ans, l’Apple II est le premier gros succès commercial d’Apple. Mais aussi un des premiers micro-ordinateurs vendus au grand public. Une machine qui a fait le succès d’Apple pendant les années 1980.

Cet ordinateur avait tout des caractéristiques des ordinateurs de son époque : un processeur, un peu de mémoire, une sortie vidéo, un clavier intégré, le langage de programmation Basic directement en ROM et un lecteur de cassettes pour enregistrer et lire les programmes.

Nous voyons ici tout le chemin parcouru depuis cette épique époque des peeks et des pokes. Tout d’abord concernant le choix du processeur, une puce 6502 en 8 bits cadencée à la vitesse de 1 MHz. À comparer aux derniers processeurs x86, comprenant plusieurs cœurs 64 bits cadencés à plusieurs gigahertz. Ce choix était toutefois classique à l’époque, les 6502, Z80 et autres 6809 étant à appeler à connaître un succès d’importance dans les micro-ordinateurs de l’époque.

Le IIGS : l’occasion manquée ?

Autre caractéristique devenue désuète de nos jours, les 4 ko de RAM. Les machines actuelles proposent des millions de fois mieux. Les machines à 64 ko et les lecteurs de disquettes tendront toutefois à se généraliser par la suite sur la gamme Apple II.

En 1986, Apple tentera l’aventure du 16 bits, avec l’Apple IIGS, basé sur un microprocesseur 65C816. Mais là où Nintendo a réussi, Apple a échoué. Le Mac, à base de puce 68000, prendra ainsi le pas sur son aîné. Et pourtant, le GS avait le mérite d’utiliser un processeur qui allait – sans le vouloir – préfigurer l’un des plus gros succès de l’industrie : l’ARM.

À lire aussi :
macOS 10.13 High Sierra, iOS 11, watchOS 4 : les nouveaux OS d’Apple
AC / AR / ML / VR : Apple prouve être encore capable d’innover
Apple décline l’iMac en version pro


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur