Apple voudrait des iPhone OLED, mais l’industrie n’est pas prête

MobilitéPortables
3 2 Donnez votre avis

Les dalles OLED tardent à débarquer sur les iPhone d’Apple. Et pour cause : Samsung n’arriverait pas à suivre la cadence pour les produire.

Depuis des mois déjà, diverses rumeurs prophétisent l’arrivée d’iPhone et d’iPad pourvus d’écrans OLED. Proposant un excellent taux de contraste et ne nécessitant pas de rétroéclairage, les dalles OLED présentent des avantages clés pour les terminaux mobiles. Elles peuvent même prendre place dans des écrans flexibles.

Problème pour Apple, la firme est victime de son succès. Ainsi, les industriels du secteur ne disposent pas de capacité de production suffisante pour répondre aux besoins des iPhone (et encore moins des iPad). Un phénomène qui ne devrait pas s’estomper avant 2018.

Samsung ne suit pas

Actuellement, quatre acteurs asiatiques proposent des écrans OLED : Samsung Display, LG Display, Sharp et Japan Display. Samsung a signé un accord avec Apple pour équiper ses machines en dalles OLED. Toutefois, le géant coréen est loin de pouvoir répondre à la demande de la firme de Cupertino.

Une guigne pour Apple, qui doit donc attendre encore et encore, alors même que Samsung a adopté des dalles OLED sur ses Galaxy S7 et S7 Edge. La firme pourrait décider de n’équiper que le haut de gamme de ses iPhone en OLED. Ceux disposant d’écrans de plus de 5 pouces. Peut-être un futur iPhone Pro disposant d’un écran 5,8 pouces bord à bord. Une offre dont le prix pourrait atteindre des sommets.

À lire aussi :
20 ans de design Apple résumés dans un livre élitiste
De nouveaux iPad Pro chez Apple en mars
Apple lance ses nouveaux MacBook Pro avec Touch Bar et Touch ID


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur