Apple Music se lance à la poursuite de Spotify, Deezer et consorts

AppsMobilité
Apple Music
1 2 Donnez votre avis

Apple Music : trop tard, trop cher, diront certains. La firme de Cupertino promet toutefois de proposer des services originaux, et de couvrir un vaste ensemble de terminaux fixes et mobiles.

Apple lève enfin le voile sur sa très attendue offre de streaming musical en ligne. Le service Apple Music sera accessible à partir du 30 juin dans plus de 100 pays (dont la France), pour un prix de 9,99 dollars par mois ; 14,99 dollars pour un forfait couvrant jusqu’à 6 membres d’un même foyer. Il faut s’attendre à l’application d’une parité euro-dollar, soit 9,99 euros TTC pour un abonnement de base. Un point qui reste toutefois à confirmer.

Les tarifs appliqués par Apple ne révolutionneront pas le marché. La firme se rattrape toutefois sur les services, avec des flux radio, des streams en live proposés par des DJ, etc. Un lien sera ainsi créé entre les artistes et les auditeurs, ce qui devrait contribuer à donner de la ‘personnalité’ à ce service. Le catalogue sera également très étoffé, avec plus de 30 millions de titres accessibles en streaming.

Un support d’iOS, mais aussi d’Android

La lecture de musique passe par des applications dédiées. Bon point, elles ne seront pas limitées aux seules machines d’Apple. Ce service sera en effet accessible sous OS X et iOS (avec pilotage possible depuis Siri), mais aussi sous Windows et Android. Les utilisateurs de terminaux mobiles Android et de consoles Apple TV devront toutefois attendre l’automne pour pouvoir profiter de ce service.

À lire aussi :
Apple rénove son MacBook Pro 15 pouces et livre un iMac 5K plus abordable
Ventes de smartphones : Samsung talonné par Apple
Résultats : Apple casse la baraque en Chine, +71 %

Crédit photos : © Apple

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur