Apple chute au Nasdaq après l’annonce de l’iPhone 7

MobilitéSmartphonesTablettes
2 1 Donnez votre avis

L’iPhone 7 n’a visiblement pas convaincu les investisseurs, qui boudaient l’action Apple hier. Pour l’instant.

Le Nasdaq a clôturé en baisse ce jeudi. Un coupable a été rapidement désigné : Apple. La firme de Cupertino n’a pas su convaincre les investisseurs avec ses annonces de mercredi soir.

La gamme iPhone 7 est plutôt réussie, mais le fait qu’Apple ait indiqué ne pas vouloir donner des chiffres de précommandes rend les investisseurs dubitatifs. L’iPhone 7 serait-il un succès commercial ? Autre grief à l’encontre de la firme à la pomme, le faible nombre d’annonces faites dans le cadre de sa conférence de rentrée. La société n’a ainsi pas lancé de nouvel iPad, alors que beaucoup espéraient qu’Apple tenterait de redynamiser ce marché.

-2,62 % en séance

Conséquence de ce doute, une baisse de 2,62 % en séance hier et un titre qui tombe à 105,52 dollars. L’objectif sur un an n’est pas mirifique : 123,66 dollars. Toutefois, tout n’est pas noir pour la firme de Cupertino. Cette nuit, la baisse dans les échanges hors séance est restée limitée (-0,09 %), indiquant ainsi que les investisseurs étrangers, en particulier asiatiques, sont moins pessimistes.

De plus, il convient de signaler que l’action Apple avait bondi en août. Probablement en prévision des annonces de rentrée. À 105,52 dollars, le cours de l’action reste donc très supérieur à celui constaté entre mai et juillet. Il demeure toutefois loin des pointes à plus de 120 dollars réalisées au cours des douze derniers mois.

À lire aussi :
Améliorations pour les iPhone 7 et refonte pour la Watch 2
Les iPhone 7 et iPhone 7 Plus d’Apple en images
Apple célèbre son milliard d’iPhone vendus

Crédit photo : © Stocksnapper – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur