Apple Pay s’inviterait bientôt en France

AppsMobilitéSmartphones
Présentation du service de paiement mobile Apple Pay lors de la conférence de lancement de l'iPhone 6
3 16 Donnez votre avis

Attendu dans les prochains jours en Chine, Apple Pay, le système de paiement mobile de la firme américaine, pourrait bientôt être lancé en France et en Espagne.

L’Hexagone sera-t-il le prochain terrain de jeu d’Apple Pay. Le système de paiement sans contact NFC de la firme de Cupertino pourrait faire son apparition cette année en France. Selon une source anonyme citée par nos confrères d’iGeneration, ce lancement pourrait intervenir au premier semestre. Le site évoque l’hypothèse d’une annonce lors de la WWDC (Worlwide Developper Conference) qui se déroule au mois de juin prochain à San Francisco. Par contre, si le lancement est officialisé à cette date, il faudra attendre pour connaître la disponibilité réelle du service et la liste des magasins équipés.

Apple continuerait donc son opération séduction avec son service de paiement NFC. Son lancement aux Etats-Unis avait démarré doucement, mais surement (en octobre 2014, 1 mois après sa sortie offocielle, le service représentait 1% des e-paiements) et avait fait l’objet d’un problème de sécurité important à la mi-2015. Apple ouvre progressivement Apple Pay à différents pays. Le 18 février, la société va le lancer en Chine, un marché très important et en pleine croissance pour Apple.

Dynamiser un marché qui peine à décoller

L’Europe est également une terre importante avec l’Angleterre qui a bénéficié d’un effort particulier d’Apple pour ouvrir le service dès le premier semestre 2015. Si la France devrait arriver prochainement, Tim Cooks lorgnerait aussi sur l’Espagne pour un lancement en 2016.

Reste que ces différents lancements peuvent avoir pour effet de dynamiser le marché du paiement mobile. En France, les acteurs montent en puissance avec les opérateurs en première ligne. Orange Cash a été généralisé en octobre 2015 à la France entière après plusieurs mois d’expérimentation. Une offre qui a été renforcée par l’achat de Groupama Banque en début d’année par Orange. Les autres constructeurs de smartphones ne sont pas en reste avec LG et Samsung en intégrant leur propre système de paiement. Même Google, avec Android Pay, veut séduire les partenaires en promettant aucun frais de transaction aux banques. Ils entendent bien profiter de cette manne qui ne demande qu’à décoller.

A lire aussi :

Enquête : Le paiement mobile NFC sécurisé, vraiment ?
Paiement mobile : Google et Softcard enterrent la hache de guerre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur