OS mobilesRégulations

Appstore : Amazon l’emporte sur Apple

égalité justice © Junial Enterprises - Fotolia.com
1 4 Donnez votre avis

Appstore pour la boutique Android d’Amazon, App Store pour la boutique iOS d’Apple. Une ressemblance qui fait bondir la firme de Cupertino. Mais pas la justice américaine.

Amazon pourra continuer à utiliser le terme Appstore pour sa boutique en ligne d’applications Android. Voilà ce qui ressort de la décision de justice rendue par un tribunal américain le deux janvier 2013.

Apple, qui détient depuis 2008 les droits exclusifs sur le terme « App Store » utilisé pour qualifier le parc logiciel lié au système d’exploitation mobile iOS, s’irritait de cette proximité morphologique et phonétique, rappelle ITespresso.fr.

Aussi, dès l’ouverture dudit Appstore (le 22 mars 2011), Amazon se voyait assigné en justice pour publicité mensongère. La forte ressemblance avec la dénomination App Store (à une majuscule et un espace près) pouvait, au dire d’Apple, entraîner confusion dans l’esprit des consommateurs.

Pour sa défense, le fabricant des produits Kindle avait considéré le mot comme générique, réfutant par là même toute violation de marque.

Un préjudice non justifié

Si la juge Phyllis Hamilton, chargée de l’affaire, n’a pas retenu cet argument, elle a tout de même indiqué que la marque à la pomme n’était pas parvenue à justifier du préjudice invoqué. « Apple n’a pas démontré qu’Amazon avait présenté au consommateur de fausses descriptions pouvant les tromper », a résumé la magistrate.

Et de mentionner par ailleurs la distinction claire entre les deux boutiques, qui proposent respectivement des applications pour Android et iOS. Impossible, à cet égard, de s’y méprendre.

Ce verdict – contre lequel Apple a la possibilité de faire appel – s’inscrit dans la lignée d’une décision préliminaire prononcée à l’été 2011, autorisant Amazon à utiliser le terme « Appstore » jusqu’à la tenue du procès, en octobre 2012.

La justice doit encore statuer d’une éventuelle violation de marque déposée. Dans cette procédure, le verdict est différé au 19 août. Apple tente de se réserver l’usage exclusif du mot « App Store » en le faisant breveter. Amazon et Microsoft s’y opposent.

Crédit photo : © Junial Enterprises – Fotolia.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – L’histoire des ordinateurs Apple en 20 questions