Après la construction, Oracle investit dans l’énergie avec Opower

CloudEditeurs de logicielsLogicielsM2MProjetsRéseaux
3 11 Donnez votre avis

Oracle a annoncé le rachat d’Opower, société qui fournit des solutions Cloud pour le secteur de l’énergie. L’éditeur étoffe son portefeuille pour les secteurs verticaux.

La semaine dernière, Oracle s’emparait de Textura, un éditeur de plateforme Cloud pour le domaine de la construction. Il semble que la firme de Redwood Shores ait fait du printemps sa période privilégiée pour étoffer son offre Cloud à destination des marchés verticaux. Dernier exemple en date, le rachat d’Opower, un éditeur de solution dans le secteur de l’énergie. Son offre s’articule autour d’une plateforme Cloud pour optimiser l’expérience client autour de la consommation énergétique. Elle stocke et analyse 600 milliards d’informations des compteurs provenant de 60 millions de consommateurs. Opower revendique plus d’une centaine de clients chez les distributeurs d’énergie, PG&E, Exelon and National Grid.

Pour réaliser cette acquisition, Oracle propose 10,30 dollars en cash par action, soit un montant global de 532 millions de dollars. Si on rapproche cette opération à celle de Textura pour un montant de 663 millions de dollars, la société de Larry Ellison a déboursé plus d’un milliard en deux semaines pour étoffer son portefeuille Cloud pour les marchés verticaux. Suivant ainsi la stratégie du milliardaire qui veut devenir le numéro dans le Cloud.

Une plateforme Cloud critique pour les distributeurs d’énergie

Rodger Smith, Senior Vice President and General Manager de la division Oracle Utilities Global Business, explique que ce rapprochement a un intérêt pour les distributeurs d’énergie qui « veulent des solutions technologiques modernes pour œuvrer au bien du consommateur et au besoin en matière de conformité » Avec Opower, il devrait fournir la plus importante plateforme Cloud critique pour les distributeurs d’énergie. De son côté Dan Yates, CEO et co-fondateur de Opower, se dit ravi de rejoindre Oracle et « de devenir une part d’Oracle Utilities Industry Cloud Platform ». l’objectif est d’apporter « de la valeur de bout en bout de la chaîne, du compteur, au réseau jusqu’au client final ».

A lire aussi :

Oracle corrige les failles de ses produits… et de Java

Oracle limite les évolutions de Linux à la sécurité


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur