ARM dévoile sa nouvelle star 32 bits, le Cortex-A32

ComposantsPoste de travail
ARM-chip
5 12 Donnez votre avis

Le Cortex-A32 est un cœur de processeur ARM 32 bits utilisant l’architecture ARMv8-A. Ses usages iront de l’électronique embarquée aux terminaux mobiles avancés.

ARM livre aujourd’hui un nouveau cœur de processeur 32 bits dédié spécifiquement au monde de l’électronique embarquée, le Cortex-A32. Un cœur qui se veut très compact, puisqu’il n’occupera que 25 mm² lorsque gravé en 28 nm. Sa consommation électrique ne devrait pas dépasser les 4 mW à 100 MHz.

Le Cortex-A32 peut toutefois monter en puissance, pour aller remplacer les Cortex-A5 et Cortex-A7. Face au Cortex-A5, il se veut 31 % plus rapide sur les nombres entiers, 43 % sur les nombres flottants et 33 % en multimédia. L’écart par rapport au Cortex-A7 est moins important, mais se monte tout de même à 25 % en matière de rapport performance par watt. Le secret du Cortex-A32 réside dans l’adoption de l’architecture de nouvelle génération ARMv8-A, mais en mode 32 bits seulement (AArch32). Plus de 100 nouvelles instructions sont au menu et le cache a été entièrement refondu.

De l’embarqué aux smartphones

Dans sa version la plus compacte, le Cortex-A32 trouvera des débouchés dans l’informatique vestimentaire ou les objets connectés. Il n’est pas ici question de périphériques de bas de gamme, mais de ceux requérant un environnement système avancé (Linux, Android ou Windows). ARM évoque également des débouchés dans l’électronique embarquée, l’automatisation industrielle ou encore les imprimantes multifonctions.

Capable d’utiliser un cache L2 et d’être assemblé à raison de quatre cœurs par puce, le Cortex-A32 pourrait également remplacer les Cortex-A7 dans certains smartphones. Chose d’autant plus vraie que les unités VFPv4 (nombres flottants), Neon (SIMD) et TrustZone (environnement protégé) sont de la partie. Les processeurs Cortex-A32 pourront également être gravés en 16 nm, pour plus de puissance. Il sera même possible de leur adjoindre un GPU de la gamme ARM Mali, ou une unité d’accélération du chiffrement TrustZone CryptoCell-700.

À lire aussi :
ARM desktop : 25 cm² pour 4 cœurs à 1,2 GHz et 1 Go de RAM
Hardkernel prépare une carte mère ARM 64 bits 4K à 40 $
Pine64 : un ordinateur ARM 64 bits à 15 dollars


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur