Arnaud Laprévote: un profil technique à la tête de Mandriva

Logiciels
0 0 Donnez votre avis

Sur décision du Conseil d’administration, Hervé Yahi cède sa place à Arnaud Laprévote, précédemment responsable du pôle R&D de Mandriva.

Mandriva vient de changer de tête. Arnaud Laprévote prend la direction générale de l’éditeur de solutions open source en lieu et place d’Hervé Yahi nommé en novembre 2008. Ce dernier ne quitte pas la société qui développe la célèbre distribution Mandriva Linux, notamment. Il est nommé directeur stratégique. Un titre qui sent un peu le placard.

Mandriva n’avance pas d’explications particulières. « Réuni le 24 mars, le Conseil d’administration de Mandriva, sur proposition de Marc Goldberg, Président du conseil d’admnistration, a nommé Arnaud Laprévote Directeur Général de Mandriva à compter du 25 mars 2010 », déclare l’éditeur dans un communiqué daté du 8 avril. En plus de ses responsabilités à la direction générale, Arnaud Laprévote assumera les fonctions de directeur technique et de directeur des projets Recherche & Développements et succède à Stanislas Bois, directeur financier. Vaste programme.

Son CV plaide cependant en sa faveur. Entre 1990 et 1996, il se frotte aux unités de R&D de TéléDiffusion de France puis chez Thomson Multimedia pour la partie Télévision Avancée et Multimedia. Auparavant il a travaillé à l’Institut de traitement de données de l’Université Technique de Darmstadt. En 1996, ce spécialiste du signal vidéo (il a déposé plusieurs brevets en électronique numérique et en traitement de la vidéo) crée Free&ALter Soft, une des premières sociétés de service spécialisée en logiciel libre pour l’industrie en France. Free&ALter Soft mutera en Linbox FAS racheté en 2007 par Mandriva qu’il intègre en tant que responsable de la gestion des projets de recherche du groupe.

Le nouveau dirigeant affiche donc un profil plutôt technique tout en disposant d’une expérience d’entrepreneur. Il restera maintenant à voir quelle orientation stratégique il donnera à Mandriva. En succédant à François Bancilhon, Hervé Yahi avait pour mission de redresser la situation financière du groupe, notamment en re-concentrant ses développements sur les systèmes d’exploitations Linux, desktop et serveur, pour le monde de l’entreprise mais aussi pour la nouvelle génération de terminaux mobiles en émergence (voir notre article Mandriva présente sa nouvelle stratégie de développement ). Mission accomplie?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur