Télégrammes : Assange sans Internet ; Duverneuil avec le Cigref ; Charte Big Data ; Altran et l’Allemagne

CyberguerreRégulationsSécurité
0 3 Donnez votre avis

Moins inquiétants que la santé du parc de réacteurs nucléaires français, nos télégrammes du soir sont garantis sans vice caché.

Assange privé d’Internet. « Nous pouvons confirmer que l’Equateur a coupé l’accès Internet de [Julian] Assange, samedi à 17 heures GMT, peu de temps après la publication des discours de [Hillary] Clinton sur Goldman Sachs », a annoncé Wikileaks par tweet. Selon l’organisation, son fondateur retranché depuis plus de trois ans dans l’ambassade d’Equateur à Londres serait donc privé d’accès au Net. Wikileaks a récemment publié des milliers d’e-mails issus du compte de John Podesta, le responsable de la campagne de la candidate à la Maison Blanche. Et Julian Assange a promis bien d’autres révélations avant le vote décisif du 8 novembre prochain. L’équipe de campagne d’Hillary Clinton et l’administration américaine accusent par ailleurs Wikileaks de coopérer avec des pirates russes pour influencer le résultat de la présidentielle. Avec le risque de faire basculer le résultat en faveur de Donald Trump. Il reste néanmoins difficile de croire que priver Julian Assange d’accès Internet suffira à arrêter la diffusion des supposés documents que détiendrait Wikileaks sur Clinton.

Bernard Duverneuil à la tête du Cigref. A l’occasion de son assemblé générale, hier, le Cigref a annoncé un changement de présidence. Bernard Duverneuil, DSI d’Essilor, devient le nouveau et 15e président du club informatique des grandes entreprises françaises. Il remplace le DSI d’Axa, Pascal Buffard. D’autre part, Jean-François Pépin, délégué général de l’organisation, s’en va également après 15 ans de bons et loyaux services. Il cèdera sa place à partir du 1er janvier 2017 à Henri d’Agrain.

Big Data : une charte éthique au Crédit Agricole. A partir du 1er janvier 2017, les 52 millions de clients du Crédit Agricole auront droit à une charte éthique matérialisant les engagements de l’entreprise vis-à-vis de leurs données personnelles, nous apprennent Les Echos. « La monétisation des données personnelles peut être une source importante de revenus. Au Crédit Agricole, on s’interdit de les vendre, explique à nos confrères Pierre Metge, le directeur marketing stratégique groupe de Crédit Agricole SA (Casa). 83 % des Français ont confiance dans leur banque pour protéger leurs données personnelles, et nous tenons à cette image de la banque coffre-fort. » Selon la banque, cette charte, qui sera remise aux conseillers et aux clients, ira au-delà des obligations réglementaires. Par contre, le Crédit Agricole se garde le droit d’utiliser ces données en interne afin d’optimiser les conseils et les offres qu’il propose à ses clients. Ces derniers bénéficieront toutefois d’un espace personnalisé pour paramétrer leurs préférences en matière d’exploitation de leurs données personnelles.

Automobile : Altran achète allemand. Altran annonce le rachat de Benteler Engineering, société allemande d’ingénierie spécialisée dans l’automobile. Un secteur qui est aussi le premier marché du groupe d’ingénierie français. Basée à Munich, Benteler, qui intervient notamment pour de grands industriels du secteur, allemands ou non (BMW, Volkswagen, Porsche, Daimler, mais aussi Volvo ou Ford), sur toute la chaîne de fabrication de produits, compte environ 700 salariés. Le montant de l’acquisition n’a pas été rendu public. Ce rachat intervient en pleine restructuration de la filiale allemande d’Altran. La direction du groupe hexagonal espère que l’intégration avec Benteler permettra de consolider ses opérations outre-Rhin et d’optimiser les fonctions support.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur