Asustek riposte à l'accusation de violation de la licence GPL

Logiciels

C’est la faute d’un technicien qui n’a pas fait son boulot…

Accusé d’avoir violé la licence GPL Linux en ne rendant pas public les modifications apportées au code Linux embarqué sur son portable Asus Eee PC, Asustek répond…

Le constructeur affirme tout d’abord avoir toujours respecté l’esprit de la licence GPL. Mais surtout il met en cause un de ses techniciens dans les logiciels qui aurait omis de publier le code.

Asustek travaille à réparer son erreur. Il affirme que les sources du Linux de l’Eee PC seront publiées sur les forums Linux et pourront ainsi être téléchargées.

Rappelons que le kernel (noyau) de la version 2.6.21.4 du Linux Xandros qui motorise l’Eee PC a été modifié, sans que les modifications aient été reversées à la communauté. Et que figureraient dans le code, des blocages importants sous la forme de matériel et de logiciels propriétaires.

La communauté restera cependant attentive à l’évolution du dossier. Un module Eee PC Linux OS a en effet déjà été publié sur le site du constructeur, mais son contenu s’est révélé différent du Linux Landros embarqué.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur