Attractivité : Royaume-Uni et Allemagne distancent la France

Régulations
3 1 Donnez votre avis

L’Europe affiche un nombre record d’investissements étrangers. Mais la France, avec un nombre de projets en baisse de 2 %, ne suit pas le dynamisme européen, selon le baromètre du cabinet EY.

À l’heure où Bercy promeut son étude prospective sur les technologies clés pour la compétitivité française, le cabinet EY observe dans son baromètre attractivité 2016 que la France est distancée par deux de ses principaux partenaires européens, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

En France, les 598 projets d’investissements étrangers recensés en 2015 sont en repli de 2 % par rapport à 2014. En revanche, les emplois créés par ces projets ont augmenté de 8 % en un an pour atteindre le chiffre de 13 639 postes créés. « C’est une bonne nouvelle, mais elle reste à relativiser par rapport à la dynamique européenne (+17 %) », soulignent les auteurs de l’étude. L’Europe affiche un nombre record d’investissements étrangers (5 083 projets et 217 666 emplois créés).

Le numérique attire l’investissement

En France toujours, le numérique est le premier secteur d’investissement étranger. Et le pays accueille à nouveau le plus grand nombre de projets d’investissements industriels (212 projets), mais dans ce secteur les emplois ne suivent pas… Et la fiscalité française est jugée peu ou pas attractive par 72 % des décideurs internationaux. Résultat, seuls 24 % d’investisseurs étrangers envisagent d’implanter ou d’étendre des activités en France en 2016, un chiffre en baisse de 11 points en un an.

Le Royaume-Uni et l’Allemagne en profitent. Ces pays dominent le classement et creusent l’écart sur les autres pays d’Europe étudiés. Le Royaume-Uni bondit de 887 à 1065 projets d’investissements étrangers et 42 336 emplois créés, et l’Allemagne de 870 à 946 projets (et 17 126 emplois). Ils concentrent, à eux deux, près de 4 projets d’implantations d’investisseurs ou extensions sur 10.

Lire aussi :

Emmanuel Macron : pour le financement des start-ups, « l’ISF pose problème »

crédit photo © silver tiger / Shutterstock.com

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur