Avec AutoPilot, Microsoft simplifie la configuration de Windows 10

CloudOSPCPoste de travail

Avec Windows AutoPilot, Microsoft permettra aux salariés de lancer la configuration automatique de leurs nouvelles machines sous Windows 10.

Changer de parc informatique, le mettre à jour, ou intégrer de nouveaux périphériques est souvent une opération lourde, parfois risquée, et énergivore pour les entreprises. C’est pour essayer de simplifier la vie des administrateurs sur ces questions que Microsoft annonce aujourd’hui Windows AutoPilot, « une suite de capacités alimentées par des services Cloud, conçue pour simplifier le déploiement et la gestion des nouveaux PC Windows 10 tout en améliorant la gestion des périphériques mobiles et en apportant des nouvelles fonctionnalités de Device Health dans Windows Analytics », indique l’éditeur. La nouvelle fonctionnalité Device Health aide à identifier les problèmes qui pourraient frapper les utilisateurs dans l’usage du système avant même que ces derniers le signalent.

Autoconfigurer son PC

L’idée derrière AutoPilot est notamment de permettre à un salarié de lancer lui-même la configuration de son nouveau PC pour le rendre opérationnel en quelques clics sans recourir à l’assistance d’un administrateur ou d’un technicien, ni même d’avoir à prendre de décisions sur la configuration. Une manière de réduire les opérations IT des postes utilisateurs pour l’entreprise et de faire disparaitre les fastidieux déploiements d’images système. Cette possibilité est fournie par Windows AutoPilot Deployment. Globalement, la solution s’appuie sur les profils des salariés enregistrés dans Azure Active Directory (Azure AD) sur lesquels va s’appuyer le fournisseur des PC pour préconfigurer les systèmes.

Lors de la première utilisation de la machine, il ne reste plus à l’employé qu’à s’identifier (à partir de son e-mail Azure AD et mot de passe) pour amorcer automatiquement l’enregistrement du terminal dans InTune, ou un autre système de gestion des appareils, qui pousse alors les paramètres de configuration et lance des installations logicielles, dont Office 365, voire même initier des mises à niveau (par exemple de Windows 10 Pro vers Windows 10 Entreprise). Seul impératif : déjà disposer de Windows 10 Creators Update (v1703) pour enregistrer les terminaux concernés par la configuration automatique dans Azure AD.

Windows 10 Fall Creators Update premier bénéficiaire

Windows AutoPilot Deployment sera accessible aux intégrateurs, distributeurs et autres fabricants afin qu’ils puissent associer leurs produits à une organisation ainsi qu’aux organisations IT et sociétés de services via les programmes respectifs proposés par Redmond.

Fall Creators Update, la prochaine version de Windows 10 attendue cet automne, intégrera nativement plusieurs fonctionnalités d’AutoPilot : Reset, un mécanisme de retour à la configuration initiale de l’appareil; Enhanced Personalization, un système de personnalisation avancée pour des profils spécifiques d’utilisateurs; et Self Service Active Directory domain join, pour enregistrer de nouveaux appareils Windows 10 dans le domaine Active Directory associé aux enregistrements dans InTune. Avec Windows AutoPilot associé à Fall Creators Update, Microsoft affute ses arguments pour pousser les entreprises à basculer massivement sur Windows 10.


Lire également
La dernière version de test de Windows 10 se focalise sur la sécurité
Microsoft admet désactiver les antivirus tiers, jugés incompatibles
Cortana, Fluent Design System, Edge, les dernières avancées de Windows 10

Photo credit: morrisonbrett via VisualHunt.com / CC BY

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur