Avec Draft, Microsoft facilite l’adoption de Kubernetes

CloudDéveloppeursEditeurs de logicielsOrchestrationProjets

Kubernetes a le vent en poupe et Microsoft veut aider les développeurs à le déployer. Pour cela, l’éditeur crée le service Draft.

A l’heure où CoreOS annonce une plus grande intégration de Kubernetes dans son offre Tectonic, la solution Open Source d’orchestration des conteneurs devient le must have des développeurs. Cependant, l’exercice peut s’avérer compliqué pour certaines entreprises. Pour les aider, Microsoft vient de lancer un service dédié à cette tâche : Draft.

Quand un développeur appelle Draft via une ligne de commande (draft up), l’outil analyse le code d’une application, détecte le langage utilisé et génère automatiquement les fichiers sources nécessaires pour la placer dans un cluster Kubernetes. Ce service s’adresse donc aux développeurs qui n’ont aucune connaissance sur Docker et Kubernetes pour appréhender les outils de conteneurisation et de gestion des clusters.

Des compétences fortement demandées par les entreprises

Un cas pas si anodin, car si quelques développeurs au sein d’une entreprise ont connaissance du sujet, l’extension de ce savoir à d’autres équipes est parfois problématique. « La barrière conceptuelle est trop difficile et le gens ne savent pas comment débuter », assure Gabe Monroy, responsable de projets chez Microsoft. Un blocage s’expliquant aussi par un problème de compétences au sein des entreprises. Selon une étude de Rackspace, la recherche d’experts de la plateforme d’orchestration poussée par Google, Kubernetes, a connu une croissance de 919 % en 1 an ! Pour Docker, la recherche de talents a progressé de 83 % sur la même période.

Draft est une initiative de Deis, société spécialisée dans Kubernetes et acquise par la firme de Redmond en avril dernier. En complément de ce rachat, Microsoft a recruté Brendan Burns, l’un des co-créateurs de Kubernetes. Cet engouement fait de la solution d’orchestration poussée par Google un outil incontournable.

A lire aussi :

CoreOS pousse Kubernetes et etcd en mode as a service

Microservices, Docker, Kubernetes : des compétences que les entreprises s’arrachent

crédit photo © Egorov Artem – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur