AWS injecte du HPC dans son Cloud avec Nice

CloudDatacentersDéveloppeursDSIProjets
1 2 Donnez votre avis

AWS a mis la main sur Nice Software. Cette société italienne propose des solutions de HPC aux entreprises en se basant sur le Cloud.

Après Amiato (migration des données), ClusterK (réduction des coûts des applications cloud) et AppThack (test des apps mobiles dans le cloud), c’est au tour de Nice Software d’entrer dans l’escarcelle d’Amazon Web Services.

L’objectif est de consolider les positions dans le high performance computing (HPC) au sein du fournisseur de IaaS aux entreprises. Une branche qui a généré un chiffre d’affaires de 2,4 milliards de dollars l’an passé (soit 6,7% du CA du groupe au global)

Le montant de la transaction pour acquérir Nice Software n’a pas filtré. On sait en revanche que le fournisseur de solutions grid & HPC d’origine italienne continuera dans un premier temps d’opérer sous son nom et maintiendra son activité intacte après l’intégration dans AWS. Nice poursuivra également le support de ses produits et il sera même amélioré grâce au concours de la division AWS.

Dans un second temps, les deux entités devraient mutualiser leurs efforts pour bâtir de futurs outils. En effet, dans un billet de blog, Jeff Barr, Chief Evangelist pour Amazon Web Services, déclare : « Nice et AWS travailleront ensemble pour créer de meilleurs outils et services.» A noter que l’éditeur de solutions logicielles italien basé à Asti dans le Piémont était déjà partenaire d’AWS.

Deux services en héritage

Il couvre les besoins en HPC de ses clients grâce à plusieurs produits. Desktop Cloud Virtualization (DCV) fournit un accès à distance à des applications 2D et 3D. Cela permet à des ingénieurs ou bien des concepteurs de jeux vidéo d’accéder à leur travail via le cloud depuis des machines mobiles par exemple. Un marché qu’AWS souhaite adresser avec le lancement de Lumberyard, un moteur de jeu s’appuyant sur les services Cloud d’Amazon.

Quant à EnginFrame, il permet aux clients de faire tourner des environnements HPC complet dans un navigateur Internet classique. « Ces produits aident les clients à optimiser et à centraliser leurs charges de travail basées sur le calcul haute performance (HPC) et la visualisation, tout en fournissant des outils qui conviennent parfaitement à la main-d’œuvre distribuée qui utilise des appareils mobiles», est-il précisé.

Avec ses solutions logicielles, Nice a su séduire une clientèle internationale : Airbus, Alcatel, Audi, CERN, Fiat, Honda, Motorola, Toyota, Siemens, Yale University, Ericsson…

AWS poursuit ses efforts pour consolider sa gammes de solutions HPC afin d’être en mesure de concurrencer Microsoft Azure (qui avait consolidé son offre HPC suite à l’acquisition de GreenButton en 2014) ou encore Google Cloud Platform, selon ITespresso.fr.

A lire aussi :

Netflix dit adieu au datacenter et vive AWS
AWS livre des certificats SSL/TLS gratuitement

crédit photo  © Oleksiy Mark – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur