Avec AWS IoT, Amazon jette un pont entre objets et applications

Big DataCloudComposantsData & StockageIAASPoste de travail
2 45 Donnez votre avis

Amazon dégaine une solution permettant de relier les objets connectés à son Cloud. Des kits de développement matériel sont également proposés.

Amazon tournait autour du pot depuis des mois déjà, avec la multiplication d’offres Big Data adaptées aux traitements de flux massifs de données, comme la solution Kinesis.

La firme se lance aujourd’hui officiellement dans le secteur de l’Internet des Objets (IdO) avec la version bêta d’AWS IoT (Internet of Things). Cette plate-forme prend place entre le terminal (avec un kit AWS dédié aux objets connectés) et les applications utilisateur (natives ou via les Amazon Web Services).

Elle propose une passerelle IoT (protocoles MQTT et HTTP 1.1), la gestion des messages (avec support avancé des droits d’accès aux données), un moteur de règles permettant de router les messages vers les AWS (DynamoDB, Kinesis, Lambda, Machine Learning, Redshift et S3), un système de stockage persistant offrant de palier les ruptures de connexions avec le device (Device Shadows), et un large lot d’API dédiées à l’IdO.

Des kits hardware pour démarrer

Amazon propose également des kits de développement matériel, en partenariat avec diverses sociétés. Ces derniers sont livrés avec l’AWS IoT Device SDK, compatible C, JavaScript et Arduino Yún.

L’offre fait la part belle aux puces ARM. Des solutions tierces (dont une équipée d’un SoC Intel) sont toutefois aussi de la partie. Les AWS IoT Starter Kits sont référencés sur cette page. Certains pourront directement être commandés en ligne… sur la boutique d’Amazon.

À lire aussi :
Amazon lance de nouvelles instances Cloud Nano et Costaud
Avec QuickSight, Amazon veut démocratiser la BI… en mode Cloud
Snowball : une appliance de 50 To pour transférer des données vers le Cloud d’Amazon

Crédit photo : © Alexei Tacu – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur