B. Launay, Microsoft Fr., PME: ‘Nous avons un historique de 30 ans’

Régulations

Bertrand Launay, directeur de la division PME de Microsoft France, résume la stratégie de l’éditeur à l’égard des petites entreprises

 »

Nous sommes sur le marché des PME depuis 30 ans. Mais depuis trois ans, nous voulons mettre une emphase beaucoup plus forte sur ce marché qui est mal servi« . Bertrand Launay insiste sur ce marché historique que Microsoft a investi très tôt, et sur lequel il souhaite renforcer sa présence. « Nous réalisons 50 % de notre chiffre d’affaires sur les PME, on ne peut pas nous taxer d’opportunisme« . Le marché est important: 2,5 millions de PME en France, 43 millions dans le monde. Pour assurer sa présence, Microsoft ne distribue pas ses produits en direct: l’éditeur s’appuie sur un réseau de 70.000 partenaires dans le monde, dont 10.000 en France, et parmi ces derniers 1.500 certifiés. Cette démarche « partenariale » est essentielle, car elle permet d’assurer une présence de proximité, mais sans le stress des grands groupes. « Les PME ne veulent pas travailler avec des gros comme Microsoft. Elles ont peur de nous, nous ne pouvons pas être arrogants à leur égard. » Mais quelles sont les particularités de ce marché, considéré comme mûr aujourd’hui? « Il ne faut pas leur parler de technos, ce n’est pas leur tasse de thé. Il faut leur proposer des produits simples à installer. Quant à notre offre de solutions de gestion, c’est la brique qui nous manquait, mais qui restera très orientée sur la plate-forme réseau et serveur, avec notre middleware de messagerie et le bureau Office« . « Lors de l’acquisition de Great Plains, Bill Gates avait déclaré qu’il a fait sa plus grosse acquisition depuis 30 ans. Aujourd’hui, Microsoft Dynamics[les applications de gestion de l’éditeur]représente un revenu d’1 milliard sur notre chiffre d’affaires global de 40 milliards de dollars. » Et qu’en est-il de l’investissement de Microsoft sur les nouveaux entrepreneurs ? « Il y a eu 225.000 créations d’entreprises en France en 2005, et aujourd’hui leur premier investissement est un PC. Nous apportons ce message fort: il faut investir dans les nouvelles technologies, car elles accompagnent le succès des entreprises nouvelles. » « Notre mission est d’évangéliser les entrepreneurs sur les nouvelles technologies dans les TPE (très petites entreprises). Une étude démontre un taux de corrélation de 90 % entre le taux d’usage des technologies et la croissance de l’entreprise. » Et Office Live ? « Notre réflexion est en cours. Nous souhaitons rendre l’entreprise numérique en lui permettant de créer son site Web et un début de messagerie. Et gratuitement avec un modèle économique basé sur la publicité. » « Nous proposerons des services optionnels par abonnement. Ces services s’adresseront à la nouvelle génération des entrepreneurs car l’intérêt pour ces outils est générationnelle. Nous créons le marché« . Office Live a été annoncé comme disponible avant la fin 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur